Google va tester ses voitures autonomes cet été sur les routes de Californie

Google a indiqué ce vendredi 15 mai que 25 prototypes de sa voiture autonome seront testés sur les routes de Californie à partir de cet été. Ces véhicules seront équipés d'un volant amovible et de pédales de frein et d'accélérateur, afin que les mécaniciens procédant aux tests puissent reprendre le contrôle de l'engin en cas de problème.

Partager
Google va tester ses voitures autonomes cet été sur les routes de Californie

Google va commencer à tester sa propre voiture autonome sur la voie publique à partir de cet été et les prototypes seront équipés d'un volant et de pédales de frein et d'accélérateur, contrairement aux projets initiaux du groupe de Mountain View.

Vingt-cinq prototypes de cette voiture sans conducteur décrite par le géant de l'internet comme "le premier véhicule totalement autonome du monde" vont être testés par des mécaniciens.

Lorsque Google avait annoncé l'an dernier qu'il projetait de construire des voitures sans conducteur, le responsable du programme Chris Urmson avait indiqué que les prototypes "n'auraient ni volant, ni pédale d'accélérateur, ni pédale de frein (...) parce qu'ils n'en n'ont pas besoin."

Des prototypes avec volants amovibles et pédales

Mais ces prototypes fabriqués à Detroit par l'équipementier automobile Roush Industries seront dotés de volants amovibles ainsi que de pédales de freinage et d'accélération, afin que les mécaniciens procédant aux tests puissent "prendre le contrôle (du véhicule) en cas de besoin", a indiqué Chris Urmson dans un billet de blog publié vendredi.

Lors de cette phase de test, au cours de laquelle la vitesse des prototypes sera limitée à 40 km/h, Google compte tester de nouveaux équipements destinés à améliorer la protection des passagers et des piétons, dont un pare-brise flexible. Ce véhicule bi-place totalement imaginé par Google utilise le même logiciel que celui qui équipe la flotte de Lexus RX450h autonomes du groupe californien.

Google a annoncé lundi que les voitures sans conducteurs de sa flotte Lexus (la marque haut de gamme de Toyota) avaient été impliquées dans 11 accidents sur la voie publique dans les environs du siège californien du groupe.

"L'auto-conduite" n'a été la cause d'aucun de ces accidents et aucun blessé n'est à déplorer, a précisé Chris Urmson, en ajoutant que la majorité des accidents s'étaient produits en ville et non sur autoroute.

Au total, l'ensemble de la flotte de véhicules autonomes de Google a déjà parcouru près de 1,6 million de kilomètres.

Avec Reuters (Paul Lienert, avec Yasmeen Abutaleb à Washington; Myriam Rivet pour le service français, édité par Marc Angrand)

SUR LE MÊME SUJET

PARCOURIR LE DOSSIER

Tout le dossier

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS