Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Google veut imposer le label "YouTube HD verified" aux fournisseurs d’accès à Internet

Au Canada, Google teste la certification des offres Internet en fonction de la qualité d’accès à sa plateforme de vidéos YouTube. Une façon de mettre la pression sur les fournisseurs d’accès à Internet.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Google veut imposer le label YouTube HD verified aux fournisseurs d’accès à Internet
Google veut imposer le label "YouTube HD verified" aux fournisseurs d’accès à Internet © Google

L’accès à YouTube de façon fluide et sans restrictions tend à s’imposer comme un produit d’appel pour les fournisseurs d’accès à Internet. SFR l’a bien compris en lançant une offre 4G comprenant un accès "illimité" à YouTube. L’opérateur en fait même un argument commercial. Ce qui ne manque pas d’interpeller alors que la neutralité du net est remise en cause : pourquoi privilégier un site plutôt qu’un autre ? Sur quels critères ?

L'accès à youtube comme critère de comparaison

Google, de son côté, verrait d’un bon œil que tous les fournisseurs d’accès à Internet se calquent sur l’attitude de SFR, et construisent leur réseau autour de son service YouTube. Pour les encourager, la firme de Redmond teste une nouvelle certification au Canada. Baptisée "Google video quality report", elle note les fournisseurs d’accès à Internet en fonction de leur aptitude à afficher des vidéos YouTube de haute qualité, gourmandes en bande passante.

Un FAI pourra obtenir le label "YouTube HD verified" si ses abonnés parviennent à visionner plus de 90% des vidéos haute définition sans problème. Autrement dit, s’il octroie suffisamment de bande passante au service, sans restriction.

rapport de force

Dans son rapport de force avec les FAI, Google prend à témoin les consommateurs, leur disant : nous faisons tout pour vous apporter des vidéos de haute qualité, demandez à votre opérateur d’en faire de même. Alors que des fournisseurs d’accès pourraient être tentés de faire payer Google pour le faire bénéficier de plus de bande passante, le géant de Redmond veut inverser le rapport de force, et obliger les FAI à ouvrir leurs vannes, pour ne pas être désavantagés par rapport à des concurrents mieux notés. Habile manœuvre.

Sylvain Arnulf

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media