Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Google vise un prix d'appel de 50 dollars pour son smartphone en kit Ara

Google a revendu Motorola… mais récupéré sa division Atap et le projet de smartphone en kit "Ara". Le géant américain va organiser deux jours de conférences pour développeurs, les 15 et 16 avril, afin de faire vivre le projet. Objectif : sortir une version de base d'ici un an au prix de 50 dollars, explique le Time.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Google vise un prix d'appel de 50 dollars pour son smartphone en kit Ara
Google vise un prix d'appel de 50 dollars pour son smartphone en kit Ara © Google

Le Mobile World Congress 2014 a été marqué par une tendance lourde : le low-cost. Tous les constructeurs cherchent à proposer des modèles à moins de 100 dollars, voire beaucoup moins (comme celui de Foxconn tournant sous Firefox OS à… 25 dollars) pour toucher les futurs consommateurs des puissances émergentes.

un smartphone en kit à partir de 50 dollars ?

Google, lui aussi, veut être présent sur ce créneau. Si le géant américain a revendu Motorola à Lenovo, il a conservé ses projets les plus prometteurs, comme le smartphone en kit "Ara". La division Atap a effet été transférée de Motorola à Google ce mois-ci. Et ce téléphone modulaire pourrait être vendu à partir de 50 dollars. C'est en tout cas l'objectif fixé par le géant de Mountain View, selon le site internet Time, qui consacre une longue enquête au smartphone Lego de Google et aux projets qui l'ont inspiré.

Mais à ce prix-là, le téléphone ne serait doté que de fonctions basiques. Pas de connexion cellulaire, mais du Wifi, par exemple. L'acheteur pourrait ajouter des briques supplémentaires en fonction de ses besoins et de ses moyens.

la logique d'android appliquée au hardware

Paul Eremenko, qui dirige l'équipe de développement, résume la philosophie du projet Ara au Time : "La question que nous nous sommes posés, c'est pouvons-nous faire pour du hardware ce qu'Android et d'autres plates-formes ont fait pour le software. (...) Cela revient, selon lui" à "baisser la barrière d'entrée à un tel niveau que des milliers et des milliers de développeurs, et non pas juste cinq ou six fabricants, puissent entrer dans le business du hardware". Cela relève de l'utopie mais avec la puissance de frappe de Google, rien n'est impossible. Le géant organisera d'ailleurs trois sessions de conférences pour développeurs autour du Projet Ara en 2014.

Lire le reportage "Projet Ara : Inside Google's bold gambit to make smartphones modular" sur le site du Time

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale