Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Grâce à l'IA, HoopCare veut améliorer la préparation des patients à la chirurgie

Levée de fonds HoopCare a développé un questionnaire médical visant à déterminer, avec l'aide de l'intelligence artificielle, les facteurs de risque des patients afin d'améliorer les suites postopératoires. Elle vient de boucler une levée en seed de 1,8 million d'euros pour déployer sa solution. 
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Grâce à l'IA, HoopCare veut améliorer la préparation des patients à la chirurgie
Grâce à l'IA, HoopCare veut améliorer la préparation des patients à la chirurgie © TheShiv76/Pixabay

La start-up parisienne HoopCare, anciennement connue sous le nom d'Intelligence Anesthesia, annonce ce 5 mai une levée de fonds en seed de 1,8 million d'euros. Le tour de table a été mené par le fonds de capital-risque Newfund Capital, la Mutuelle d’assurances du corps de santé français (MACSF) ainsi que plusieurs business angels issus du domaine de la santé.
 

Améliorer les suites postopératoires

HoopCare a développé une solution visant à améliorer la prise en charge des facteurs de risque préopératoire, comme l'anémie (carence en fer) ou le sevrage tabagique. "L'identification et le traitement des facteurs de risques avant la conduite d'une intervention chirurgicale est un processus complexe, laborieux, pas toujours systématique et qui conduit à une prise en charge sous-optimale des patients", explique Yassine Moussali, médecin anesthésiste, co-fondateur et CEO d’HoopCare.

Or, optimiser la prise en charge des patients en amont d’une intervention chirurgicale via une identification des risques plus précoce offre de nouvelles options thérapeutiques. En effet, elle permet une diminution des complications postopératoires, une durée d’hospitalisation réduite ainsi qu'un gain de temps précieux pour les professionnels de santé.
 

Un questionnaire de 10 minutes traité par l'IA

Pour répondre à cette problématique, la jeune pousse a créé un questionnaire sur l'état de santé des patients de 10 minutes dont les réponses sont traitées par un système d'apprentissage automatique. Celui-ci va tenir compte des protocoles de préparation en chirurgie et obstétrique. "Si des anomalies sont détectées, HoopCare va proposer une correction aux professionnels de santé. Le traitement peut ainsi être adapté afin d’éviter au mieux les complications post-chirurgicales. Une simple injection de fer peut par exemple permettre d’éviter d’avoir à transfuser un patient en plus d’améliorer sa capacité de récupération post-opératoire", détaille Nicolas Bonifas, cofondateur et CTO de l'entreprise. 


Ce dispositif médical marqué CE a été déployé au sein de l'hôpital Foch à Paris et a permis l'évaluation de 10 000 patients depuis 2021. HoopCare souhaite également s'adresser au marché américain. Elle est accompagnée par les équipes de l’incubateur Cornell Tech à New York. Grâce à cette première levée de fonds, HoopCare souhaite accélérer le déploiement de sa solution dans les établissements médicaux français puis américains. 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.