Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Grâce au Health Data Hub, Implicity veut prévenir les épisodes aigus d'insuffisance cardiaque

Les épisodes aigus d'insuffisance cardiaque sont la première cause d'hospitalisation des plus de 65 ans en France. Pour les prévenir, la start-up Implicity développe un système d'apprentissage automatique utilisant les données du Health Data Hub, dont elle est la première bénéficiaire. Ce projet "Hydro" permet ainsi aux équipes de la jeune pousse d'accéder à cinq téraoctets de données de santé.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Grâce au Health Data Hub, Implicity veut prévenir les épisodes aigus d'insuffisance cardiaque
Grâce au Health Data Hub, Implicity veut prévenir les épisodes aigus d'insuffisance cardiaque © Implicity

La start-up Implicity, spécialisée dans la télécardiologie, annonce ce lundi 25 octobre 2021 avoir désormais accès à l'espace du Heath Data Hub. Cette immense base de données de santé, opérée par le ministère de la Santé, permet de mener des recherches en intelligence artificielle.

Implicity est le premier acteur à accéder à cette plateforme avec son projet pilote "Hydro". Autorisé par la Commission nationale de l'informatique et des libertés (Cnil), il vise à développer un système d'apprentissage automatique pour prévenir les épisodes aigus d’insuffisance cardiaque avec hospitalisation.

Dans le cadre de ce projet, les équipes de la jeune pousse ont accès à "5 téraoctets de données de santé", détaille David Perlmutter, co-fondateur et directeur innovation au sein d'Implicity.

Croiser le SNDS et les données des implants cardiaques
Le croisement de deux sources de données permettra d'entraîner le modèle. C'est là qu'intervient le Health Data Hub qui inclut les données cliniques et administratives du Système National des Données de Santé (SNDS) de l’Assurance Maladie. Il s'agit d'informations concernant les causes de données, les remboursements effectués par l'ensemble des régimes d'Assurance maladie ou encore l'activité médicale des établissements de santé.

L'ensemble de ces informations sera recoupé avec les données des implants cardiaques de plus de 35 000 patients français collectées par la plateforme Implicity qui équipe 60 centres médicaux. Cette medtech, basée à Paris et composée de 45 salariés, a développé une plateforme médicale pour simplifier la pratique quotidienne de la télésurveillance cardiaque. Au lieu d'être éparpillées sur les sites des fabricants, les données récoltées par les pacemakers et des défibrillateurs sont centralisées dans un seul et même outil, facilement consultable par les équipes soignantes.
 


Réduire les hospitalisations et les dépenses
Le projet "Hydro" poursuit deux objectifs. Le premier est d'éviter les hospitalisations des personnes atteintes d'insuffisance cardiaque. Première cause d'hospitalisation des plus de 65 ans en France, cette pathologie concerne entre 1,1 et 2 millions de personnes en France et est à l'origine de 70 000 décès chaque année. A ce titre, le second objectif est de réduire les dépenses car le coût annuel des hospitalisations est de 1,6 milliard d'euros. 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.