Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

« Grâce au no code/low code, les employés se libèrent des tâches répétitives et redonnent du sens à leur métier » Nicolas Galliot (ServiceNow)

Publi-Rédactionnel À l’heure de la digitalisation croissante des entreprises, le besoin de développer des applications s’accélère. Est-il possible de s’affranchir de la complexité technique et ainsi faire face au manque de développeurs ? Oui, avec le no code/low code nous répond Nicolas Galliot, EMEA Area Vice President of Solution Sales, Creator Workflow chez ServiceNow. Explications en vidéo.  
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

« Grâce au no code/low code, les employés se libèrent des tâches répétitives et redonnent du sens à leur métier » Nicolas Galliot (ServiceNow)
« Grâce au no code/low code, les employés se libèrent des tâches répétitives et redonnent du sens à leur métier » Nicolas Galliot (ServiceNow)

Comment pourront être développées les 750 millions d’applications estimées d’ici 2025 alors que les entreprises peinent à recruter des développeurs professionnels ? Comment la mairie de Los Angeles a-t-elle pu développer en 72 heures seulement une application pour défier la crise sanitaire ? Grâce au no code/low code, affirme Nicolas Galliot, car cette innovation « donne la possibilité à n’importe qui de développer des applications ».

Si le no code/low code accélère et fluidifie la digitalisation des entreprises, l’innovation facilite également la vie des employés. Car « en redonnant du temps aux employés, le no code/low code permet aux collaborateurs de développer leur créativité et redonner ainsi du sens à leur métier », poursuit l’expert en charge de la plateforme de no code/low code créée par ServiceNow.

 

La suite dans la vidéo proposée par ServiceNow dans le cadre de la série « Les Facilitateurs » :

 

 

 

 

 

Contenu proposé par Servicenow