Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

"Hack Academy", la web-fiction-réalité pour sensibiliser au piratage sur les écrans le 1er octobre

Le Cigref va mettre en ligne début octobre des clips vidéos mettant en scène des pirates informatiques à l’école d'une "Hack Academy" et qui parodie les émissions de télé-réalité. Derrière l’humour et le ton décalé, il s’agit d’apprendre au grand public les premiers gestes pour protéger ses données sur Internet. 
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Hack Academy, la web-fiction-réalité pour sensibiliser au piratage sur les écrans le 1er octobre
"Hack Academy", la web-fiction-réalité pour sensibiliser au piratage sur les écrans le 1er octobre

Nouveaux temps, nouveaux mœurs, nouveaux risques, nouvelle forme de campagne de sensibilisation. Début des années 70, sortaient les premiers clips vidéo pour la sécurité routière. 2015 : les risques de sortie de route ont aussi lieu sur les autoroutes de l’information : vol de données personnelles, usurpation d’identité numérique, compte bancaire ou de messagerie piratée...

 

Le club informatique des grandes entreprises françaises, le Cigref, a décidé de lancer la première campagne de communication anti-hacking en France. L’initiative, qui s’appuiera sur un financement totalement privé d’environ 500 000 euros, n’est pas entièrement désintéressée. "Dans l’ensemble de l’économie, on assiste à une transformation en profondeur des "business model" sous l’effet des technologies numériques. Si on veut faire décoller la transformation numérique de nos entreprises, il faut établir un climat de confiance numérique auprès du grand public. D’où cette campagne pédagogique pour apprendre les premiers gestes de protection de ses données sur Internet", explique Jean-Paul Mazoyer, président du cercle cybersécurité du Cigref.

 

Humour

A partir du 1er octobre, quatre clips vidéos d’environ deux minutes chacun seront ainsi consultables sur le site Internet www.hack-academy.fr, construit spécialement pour la campagne. "Nous avons misé sur l’humour en reprenant les codes de la télé-réalité, dans le but de toucher un très vaste public", poursuit le responsable du Cigref. Parodiant la "Star Academy" chaque clip met en scène des jeunes candidats révélant leurs talents de pirate informatique devant un jury de professionnels lors d’une émission de télévision "la Hack Academy".

 

Un premier candidat va créer un faux site web commerçant pour intercepter des numéros de cartes bleues ; un deuxième ramasser des informations laissées sur le Net et autres réseaux sociaux par un individu ciblé pour deviner le mot de passe de son compte de messagerie ("choupinette", le nom de son chien). Un troisième inonde l’internet avec des faux emails d’un soi disant opérateur d’énergie demandant à ses clients d’actualiser leurs données bancaires. Enfin, un dernier pirate introduit un logiciel malveillant chez les internautes après leur avoir faire croire qu’ils téléchargeaient un logiciel gratuit de retouche d’images…

 

De quoi faire passer des messages essentiels de sécurité informatique : changer ses mots de passe régulièrement, ne pas cliquer sur des liens ou des pièces jointes dans un mail dont l’origine est mal identifiée, vérifier l’adresse sécurisée (en https) des sites commerçants, de se méfier des attaques numériques par cheval de Troie… "Dans ce genre d’attaque, la personne devant son clavier est souvent le maillon faible. Ces clips permettent de s’adresser directement aux utilisateurs de manière décalée sans les prendre pour des idiots et sans les culpabiliser", explique Gérôme Billois, expert en cybersécurité pour Solucom, un des sponsors de cette campagne de sensibilisation.

 

Cause nationale

"L’ANSSI et le ministère de l’intérieur nous apportent leur caution. Ils nous ont aidé également à définir les messages de prévention", précise Jean-Paul Mazoyer, du Cigref.

"Les attaques sont de plus en plus sophistiquées et se répandent rapidement. Les pièges sont de moins en moins grossiers. Dans 80% des cas, il s’agit d’escroquerie. Malheureusement, beaucoup de gens ne portent pas plainte. Y compris parmi les entreprises qui craignent pour leur réputation", précise le préfet Jean-Yves Latournerie, en charge de la lutte contre les cybermenaces, qui se félicite de cette initiative. Pour lui donner plus d’ampleur, le Cigref espère faire de la cybersécurité une grande cause nationale pour bénéficier d’une diffusion de leur clip dans les grands média.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

2 commentaires

Caradec
11/02/2016 20h42 - Caradec

Excellent travail, ces vidéos humoristiques font mouche.

Répondre au commentaire | Signaler un abus

Do-Khac
10/10/2015 05h04 - Do-Khac

Bonjour, la cybersécurité est une condition nécessaire à l'économie numérique. Une autre condition est la loyauté entre les acteurs économiques. Ces deux thèmes ont d'ailleurs été adressés lors la concertation nationale sur le numérique. Dans cette perspective, ne pensez-vous pas qu'il faudrait adresser dans le périmètre de la cybersécurité non seulement la sécurité des données (d'entreprise et à caractère personnel) et la sécurité des systèmes d'information, mais la sécurité des propriétés intellectuelles, notamment des contenus porteurs de droits déposés sur les réseaux sociaux d'entreprise et intégrés dans les COOC (MOOC réservés aux seuls employés de l'entreprise) ? Tru Do-KHAC

Répondre au commentaire | Signaler un abus

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale