Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Hacking Team : révélations après le piratage de l'entreprise spécialisée dans les logiciels espions

Suite au piratage dimanche 5 juillet de Hacking Team, plus de 400 Go de données de cette entreprise italienne spécialisée dans les logiciels espions auraient été mise en ligne. On apprend notamment que plusieurs ministères français s'étaient montrés interessés par les produits de ce que RSF avait rangé dans la catégorie des "ennemis d'internet".
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Hacking Team : révélations après le piratage de l'entreprise spécialisée dans les logiciels espions
Hacking Team : révélations après le piratage de l'entreprise spécialisée dans les logiciels espions © Flickr CC - Desallorando America Latina

Les révélations se multiplient concernant l'acticité de Hacking Team. Cette entreprise italienne spécialisée dans les logiciels espions a été vicitime d'un piratage ce dimanche 5 juillet et près de 400 Go de données auraient été diffusées sur internet. C'est un message étonnant posté sur le compte Twitter de l'entreprise, égalament piraté, qui donné l'alerte : "Puisque que nous n'avons rien à cacher, nous publions nos emails, fichiers, et codes sources", pourvait-on lire avec deux liens Torrent permettant de télécharger les données en question.

La France et le Maroc cités

D'après Le Monde, les documents montrent notamment que "Hacking Team a été en contact avec des ministères français pour tenter de leur vendre son principal logiciel de surveillance". Le quotidien évoque notamment des liens avec les ministères de la Défense et de l’Intérieur français. Autre "bon client" de Hacking Team, le Maroc. Le pays est cité dans les documents et aurait réalisé pour 3 millions d'euros de commandes entre 2010 et fin 2014. Autres pays évoqués : le Soudan, l’Ethiopie ou encore le Kazakhstan.

En 2013, Hacking Team avait intégré la liste des "ennemis d'internet" de Reporters sans frontières (RSF). L'association évoquait notamment son “Remote Control System” baptisé DaVinci et capable de casser le chiffrement utilisé pour les emails, les fichiers et les protocoles VoIP.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media