Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Hailo, concepteur de puces pour "l'Edge AI", lève 136 millions de dollars

Levée de fonds Vu ailleurs Une nouvelle licorne est née en Israël. Il s'agit de Hailo, start-up spécialisée dans les puces optimisées pour le deep learning à destination de l'IoT industriel : smart city, usines, retail ou systèmes automobiles.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Hailo, concepteur de puces pour l'Edge AI, lève 136 millions de dollars
Hailo, concepteur de puces pour "l'Edge AI", lève 136 millions de dollars © Hailo

Si l'entraînement de modèles d'intelligence artificielle se fait généralement sur le cloud, l'inférence est typiquement gérée sur les terminaux situés à la périphérie du réseau. Or ces calculs "at the edge of the network" ont aussi besoin d'être accélérés par des puces spécialisées. C'est l'activité de la société israélienne Hailo, qui vient de lever 136 millions de dollars en série C, la faisant entrer dans le club des licornes.

Ce tour de table, opéré auprès de Poalim Equity, Gil Agmon, ABB Technology Ventures, Latitude Ventures, OurCrowd, Carasso Motors, Comasco, Shlomo Group, Talcar et Automotive Equipment, est selon Techcrunch l'un des plus gros du secteur. Signe du décollage de ce marché, qui selon Deloitte devrait dépasser 1,5 milliard d'unités en 2024. L'objectif de la levée de fonds est de passer à l'échelle supérieure pour répondre à la demande et multiplier les projets, chaque univers de produits étant particulier. 

Accélérer les temps de réponse
Hailo s'adresse spécifiquement aux environnements professionnels : smart city, smart retail, industrie 4.0 ou plateformes automobiles du futur. On parle alors d'IoT industriel, et cela implique généralement d'augmenter les capacités de machines existantes qui ne peuvent pas aisément être remplacées.

L'avantage de cet Edge AI est d'avoir des temps de réponse plus rapide dans la mesure où le traitement des données et leur stockage s'effectuent en local, de consommer moins d'énergie, et de limiter les risques en termes de protection des données, car elles ne transitent pas par le cloud. De plus, les appareils concernés ne sont pas toujours connectés au réseau, le sont seulement de façon intermittente, ou avec une faible bande passante et une latence élevée.

La start-up met en avant une vitesse de calcul de 26 000 milliards d'opérations par seconde (TOPS) pour le deep learning avec sa dernière puce, la Hailo 8. Elle fait face sur ce marché à de nombreux ténors de l'électronique, notamment Intel, Nvidia et Qualcomm, mais aussi à de nombreux autres acteurs spécialisés.