Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Hewlett Packard Enterprise soutient les PME les plus innovantes de la simulation numérique

Publi-Rédactionnel Hewlett Packard Enterprise, entreprise leader dans le domaine du calcul haute performance, croit beaucoup au potentiel de développement des PME dans les technologies HPC.  Jose Rodrigues, Directeur des ventes HPC et AI France revient sur la participation de HPE aux Trophées de la Simulation et des Technologies Numériques et son parrainage de la catégorie PME.

Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Hewlett Packard Enterprise soutient les PME les plus innovantes de la simulation numérique
L'Usine Digitale organise avec Teratec et en partenariat avec Hewlett Packard la 4ème édition des Trophées de la Simulation et des Technologies Numériques, le mardi 19 juin à Paris.

José Rodrigues - Directeur des ventes - Hewlett Packard

 

Pourquoi êtes-vous partenaire de l’édition 2018 des Trophées de la simulation et des technologies numériques ?

« HPE est leader sur le marché du HPC au niveau mondial », explique José Rodrigues, responsable commercial de l’activité HPC chez HPE France.
Le cabinet d’études Hyperion Research classe HPE numéro 1 avec une part de marché de 36,4 % et une croissance de +4.4% sur le trimestre écoulé.

« HPE est, en soi, une société très innovante dans le secteur de la simulation numérique. Notre programme mondial de R&D - The Machine - en est l’illustration.  Or, un défi attend toute l’industrie IT : le seuil des capacités des unités de calcul sera atteint avant 2022, en vertu de la loi de Moore, qui prédit un doublement de la capacité des processeurs tous les 18 mois. L’enjeu est donc de prévoir une remise à plat des architectures existantes ». 

Il faut donc s’attendre à une « rupture technologique » : « Nous travaillons sur des nouveaux concepts, utilisant des technologies disruptives. Ils concernent la connectivité entre calculateurs (avec le photonique), le partage de mémoire, les mémoires résilientes et le stockage intelligent ». Une percée technologique va également s’imposer pour abaisser encore la consommation d’énergie « car les systèmes sont toujours plus énergivores ».      

A noter que HPE développe son offre sur les deux segments de marché du HPC : d’une part, les supercalculateurs haut de gamme - comme  tout récent Superdome Flex a très grande capacité mémoire ou l’Apollo 8600 utilisant la technologie « water cooling » issus de l’acquisition de SGI (Silicon Graphics Inc.) ; d’autre part, des serveurs optimisés pour la densité comme l’Apollo 2000, l’Apollo 6000 ou la gamme ProLiant.

 

 

Que représente la catégorie « PME » pour vous ?

« Le calcul scientifique s’est étendu hors du périmètre des sciences : les applications de simulation intéressent de plus en plus les PME sous-traitantes de l’aéronautique de l’automobile où l’on conçoit et fabrique des pièces », ajoute José Rodrigues.

« En outre, nous croyons beaucoup au potentiel de développement des PME dans les technologies HPC. Et les Trophées de Teratec ont le mérite de mettre en avant des entreprises qui ont déployé des solutions innovantes reposant sur la simulation » 

« La simulation numérique évite de réaliser des maquettes ou des prototypes très coûteux.  Elle permet de simuler des contraintes mécaniques ou des crash-tests »

Dans l’industrie pharmaceutique et cosmétique, la simulation vient remplacer des tests ‘in vivo’. « Cela permet de tester l’effet de molécules et les risques liés à leur interaction ». 

A titre indicatif, HPE est impliqué (aux côtés d’Advania, UberCloud) dans le programme international Living Heart, visant à évaluer l’impact de médicaments sur le rythme cardiaque.

HPE accompagne également des start-ups innovantes, dans le cadre son programme « Start-Up », dont certaines, comme DCbrain, œuvrent dans le calcul intensif et le ‘Machine Learning’. HPE sera également présent lors du salon Vivatech fin mai.

« Le HPC intéresse également le secteur de la banque, assurance et de la finance, notamment pour l’analyse de risques, en application de la nouvelle règlementation. Il devient utile et stratégique d’utiliser des algorithmes très sophistiqués fonctionnant sur des plateformes HPC ».

 

 

Quels sont les défis et les opportunités de la simulation numérique en 2018 ?

« L’un des défis majeurs de la Simulation aujourd’hui est de trouver des compétences, notamment pour des applications dans le tissu des PME », constate José Rodrigues.  
« Les profils d’experts, encore trop rares, très recherchés ». 

La question des moyens financiers constitue également un point sensible. En réponse, HPE propose des ressources payables à l’usage. La nouvelle offre GreenLake est une offre pragmatique, portée par HPE Pointnext (division Services). Parmi les 5 solutions proposées, clés en main, en paiement mensuel figurent les traitements Big Data, IA et ‘In memory’ (SAP HANA). 

 

Les opportunités de la simulation numérique sont multiples et touchent tous les secteurs comme la santé avec des projets de recherches sur le Génome et le cerveau l’urbanisation avec la gestion des villes connectées ou encore le monde automobile avec les véhicules autonomes.

 

Contact HPE : hpc-info@hpe.com

 

Participez aux Trophées de la Simulation et des Technologies Numériques

 

CONTENU SPONSORISE

 

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale