Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Hewlett Packard Entreprise compte accompagner 20 start-up françaises du numérique en 2017

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Après deux ans d’expérience, Hewlett Packard Entreprise reconduit en 2017 son programme de soutien aux start-up en France. Objectif : accompagner une vingtaine de pépites dans des domaines stratégiques pour le groupe américain, comme l’Internet des objets, le big data, le cloud ou la mobilité.

Hewlett Packard Entreprise compte accompagner 20 start-up françaises du numérique en 2017
Gilles Thiebaut, DG de HPE France © HPE

A l’occasion du Maddy Keynote, l’évènement dédié à l’innovation qui se déroule ce 17 janvier 2017 à la Gaîté Lyrique à Paris, Hewlett Packard Entreprise (HPE) lance la troisième édition de son programme de soutien de start-up en France. "Notre objectif est d’accompagner individuellement une vingtaine de pépites cette année par un parrain ou une marraine de HPE", confie Gilles Thiebaut, le nouveau directeur général du groupe en France.

 

47 start-up déjà accompagnées en 2 ans

Lancé en 2014, ce programme s’inscrit dans la transformation du groupe avec quatre objectifs : contribuer au développement technologique en France, établir des partenariats stratégiques et d’affaires, favoriser l’innovation ouverte et développer l’agilité de l’entreprise en se frottant au modèle des start-up. En deux ans, 47 jeunes pousses ont été accompagnés individuellement mobilisant chez HPE près de 50 collaborateurs. Gilles Thiebaut reste discret sur l’investissement consenti par son entreprise dans ce domaine. "Cela représente un effort conséquent", se contente-t-il d’indiquer.

Pour la promotion 2017, les start-up éligibles doivent avoir moins de 5 ans d’existence, être innovantes, avoir déjà lancé un produit ou un service et opérant dans des domaines jugés stratégiques par HPE comme l’Internet des objets, le big data, le cloud ou la mobilité.

 

Accès à la force de frappe commerciale de HPE

Le soutien va de la mise à disposition d’experts à la fourniture de matériels, logiciels et services cloud à prix préférentiels, en passant par l’accès aux labos internes pour tester les innovations, aux dispositifs de formation ou encore à l’écosystème du groupe (clients, partenaires…). "Grâce à ce programme, nous avons pu gagner en visbilité, bénéficier de matériels à prix avantageux et surtout accéder à la force de frappe commerciale de HPE pour évangiliser notre technologie, témoigne Yassir Kazar, CEO-fondateur de Yogosha, une start-up de 7 personnes créée en 2015 à Paris et offrant des services de diagnostic de failles de sécurité dans les systèmes d’information. Nous avons ainsi été mis en contact avec quatre grands comptes, dont l’un est devenu notre client."

Même bénéfices mis en avant par Heuritech, une start-up parisienne fondée en 2013 pour fournir des services d’intelligence artificielle qui aident les entreprises à détecter les tendances et anticiper les besoins des clients dans l’univers de la beauté et de la mode. "Nous somme une société très technologique avec plus de la moitié de l’effectif formé par des experts de l’intelligence artificielle, explique son CEO et cofondateur Tony Pinville. Grâce au programme de HPE, nous avons pu appréhender les aspects business et passer de la technologie à un produit que nous fournissons sous la forme d’un service cloud." Et pour finaliser son projet, la start-up a aujourd’hui procédé à une levée de fonds de 1,1 million d’euros.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale