Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Hewlett Packard Entreprise se renforce dans le cloud hybride avec le rachat de SimpliVity

Le groupe informatique américain Hewelett Packard Entreprise met la main sur SimpliVity, un éditeur de logiciels de simplification des datacenters. Une opération qui renforce ses positions dans le cloud hybride.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Hewlett Packard Entreprise se renforce dans le cloud hybride avec le rachat de SimpliVity
Hewlett Packard Entreprise se renforce dans le cloud hybride avec le rachat de SimpliVity © SimpliVity

Après la cession de ses services à Computer Science Corp et une partie de ses logiciels à Micro Focus, Hewlett Packard Entreprise (HPE) inverse le mouvement en mettant la main sur SimpliVity, une pépite américaine de simplification d’infrastructure de datacenters. La transaction se monte à 650 millions de dollars. C’est la deuxième acquisition de l’équipementier américain de datacenters depuis sa création en novembre 2015 par scission du groupe HP. La première étant le rachat en août 2016 du constructeur de supercalculateurs Silicon Granphics Inc pour 275 millions de dollars.

 

Consolidation des équipements sur serveurs X86 banalisés

Fondée en 2009 à  Westborough, dans le Massachusetts, SimpliVity édite des logiciels qui consolident les différents équipements de datacenter (serveur, stockage et réseaux) sur un même serveur banalisé X86. Avec à la clé, la simplification de la construction de l’infrastructure informatique, l’optimisation de son exploitation et la réduction des coûts. La pépite, qui compte 750 salariés, promet avec sa technologie une réduction de l’espace de stockage de données par un facteur 60 et la baisse des coûts de plus de 70%.

"Cette acquisition élargit nos capacités d’orchestration des matériels par logiciels et s'intègre parfaitement à notre stratégie visant à rendre l'utilisation d’infrastructure informatique hybride plus simple pour les clients, se félicite Meg Whitman, PDG de HPE, dans le communiqué. De plus en plus de clients recherchent des solutions qui leur apportent une infrastructure sécurisée, hautement résiliente, répartie à la fois sur site et dans le cloud public. C'est exactement là où nous allons."

 

Avenir du partenariat avec Nutanix en question

Avec cette opération, le groupe, qui a jeté l’éponge dans le cloud public en octobre 2015, veut se renforcer dans le cloud hybride qui associe cloud privé construit par HPE pour le client et cloud public fourni via des prestataires comme Amazon Web Services, Microsoft ou Google. L’équipementier américain intègre aujourd'hui les logiciels de Nutanix, un concurrent de SimpliVity, sur ses serveurs combinant fonctions de calcul, stockage et réseaux. Avec cette acquisition, continuera-t-il à le faire ? La question se pose. D'ailleurs, la Bourse a réagi par une baisse du cours de Nutanix de 6,5%.

Autre question en suspens : l’avenir des relations de SimpliVity avec Cisco, Huawei, Dell et Lenovo qui embarquent ses logiciels sur leurs serveurs. La pépite ne commercialise ses solutions qu’à travers des partenaires. Or ses quatre grands partenaires sont des concurrents de Hewlett Packard Entreprise.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media