Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

"Hey Siri, Apple nous fera-t-elle rêver à nouveau un jour ?"

Edito Comme l'année dernière, et l'année d'avant, les espoirs suscités par la keynote Apple ont été déçus. La marque à la pomme est-elle encore capable d'innover ? Ou devons-nous accepter qu'Apple est devenue une entreprise comme les autres ?
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Hey Siri, Apple nous fera-t-elle rêver à nouveau un jour ?
"Hey Siri, Apple nous fera-t-elle rêver à nouveau un jour ?" © Printscreen YouTube

"One more thing ?"… et non.

 

Nous espérions une rupture dans le business model avec une offre de contenus, nous avons eu une nouvelle Apple TV (dont la nouveauté principale est dans… la télécommande).

 

Nous espérions des innovations basées sur les avancées de l'intelligence artificielle, nous avons eu "Hey Siri !", l'assistant personnel Apple répond désormais à la voix… comme celui de Google le fait depuis longtemps.

 

Nous espérions une Apple Car, nous avons eu un nouvel iPad, dit pour les pro, avec un clavier et un stylet (dont Steve Jobs se moquait tant dans sa présentation de l'iPhone en 2007 : "Who wants a stylus ?" à 6'40'').

 

Chaque année depuis cette conférence devenue historique de l'emblématique patron, la keynote Apple est source des plus folles attentes et des plus grandes déceptions. La marque à la pomme vit sur ses acquis et si ses produits restent d'une qualité et d'une finition irréprochables, il y a bien longtemps qu'elle ne nous a pas épatés, scotchés au sol, qu'elle ne nous a pas fait rêver.

 

Malgré ses ressources de cash quasiment infinies (178 milliards de dollars en janvier dernier), l'entreprise dirigée depuis par Tim Cook est devenue la moins innovante des GAFA. En 2014, Apple avait organisé un événement différent pour la présentation de son nouvel iPhone (le 9 septembre) et pour celle de son nouvel iPad (le 16 octobre). Comment interpréter que les annonces ont été réunies cette année ?

 

Deux réponses possibles : Apple n'a pas assez de nouveautés dans les cartons pour faire deux shows suffisamment denses… ou alors l'entreprise a concentré ses annonces sur les devices existants pour dédier une autre conférence à ce qui serait, enfin, one more BIG thing. Les attentes sont toujours aussi grandes. Mais nous y croyons de moins en moins. 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale