Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

HighCo va dématérialiser coupons de réduction et prospectus promotionnels

Le groupe aixois poursuit sa transformation digitale avec de nouvelles solutions mobiles pour la distribution, les marques et les consommateurs. Un modèle déployé par des start-ups dédiées.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

HighCo va dématérialiser coupons de réduction et prospectus promotionnels
HighCo va dématérialiser coupons de réduction et prospectus promotionnels © HLundgaard - Wikimedia commons

Spécialiste des solutions et données de communication et marketing pour la distribution et les marques, parmi les leaders de l’émission et du traitement de coupons de réduction, HighCo accélère sa mutation digitale (67,3% de sa marge brute de 74,16 millions d’euros en 2020). Basé à Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône), le groupe de 600 personnes va investir sur ses fonds propres 10 millions d’euros en trois ans dans la conception et la mise en œuvre de nouvelles offres de marketing digital.

"Nous voulons nous transformer encore plus vite que ces dernières années et innover avec des moyens plus faibles que les GAFA mais en capitalisant sur nos savoir-faire, nos forces, nos connaissances et nos très bonnes relations avec nos clients", a indiqué Didier Chabassieu, son président, le 9 avril, en dévoilant les axes du plan élaboré à l’horizon 2025.

Ce déploiement se matérialise par la création de start-ups avec leur management propre mais détenues à 100% plutôt que de "business units" intégrées jugées moins "agiles" pour suivre l’accélération des besoins et exigences des distributeurs et marques d’un côté, de leurs clients de l’autre, en particulier sur l’essor du drive, la diminution des supports papier et l’explosion des paiements sans contact.

Expérimentations effectives
Né en 2020, HighCo Venturi se veut le "start-up studio RetailTech" du groupe pour imaginer, faire émerger, incuber et lancer des offres digitales novatrices afin d’aider distributeurs et retailers à s’adapter à l’évolution des comportements d’achat de leurs clients. "Répondre aux attentes des consommateurs, c’est pousser de plus en plus les promotions sur leurs smartphones, explique Didier Chabassieu. Cela permet d’être plus créatif, réactif et fluide, et de contribuer à la baisse des documents non adressés."

HighCo Nifty travaille ainsi au "coupon de réduction mobile universel" accepté aux caisses des points de ventes et traité de manière 100% dématérialisée. L’idée est de connecter directement aux caisses une solution qui accepte le coupon, vérifie la validité de la promotion automatiquement et gère les redistributions monétaires entre les distributeurs et les marques. "Nous avons déjà une expérimentation avec 15 pharmacies et parapharmacies connectées en caisses et une quinzaine de marques. L’objectif est d’atteindre 1 800 pharmacies d’ici fin 2021, 18 000 à 20 000 en trois ans. Nous espérons signer avec de grands distributeurs avant la fin de l’année."

Des "coupons intelligents" sur smartphone
HighCo Smart Coupon consiste pour sa part à émettre des "coupons intelligents" avec une valeur faciale, expédiés sur mobiles. "Nous voulons devenir le leader français des coupons de réduction sur mobile", affirme le dirigeant. Cette solution reposera sur une plateforme en mode Saas. Les marques pourront piloter la stratégie d’activation de leurs consommateurs, par exemple ceux qui détiennent une carte de fidélité, et maîtriser la générosité de leurs campagnes. Leur diffusion pourra s’opérer sur le téléphone mobile ou par les réseaux sociaux.

L’offre pourrait être déclinée par des remises immédiates en caisse ou sous forme de cashback dématérialisé. Enfin, HighCo Capital Data va s’atteler à digitaliser les prospectus publicitaires déposés dans les boites aux lettres et la communication commerciale pour attirer les consommateurs vers les Drive. Ces "documents non adressés" représenteraient 1 milliard d’euros de coût chaque année pour les marques avec un taux de retour incertain (41% des citoyens jetteraient les publicités papier).

Là aussi, l’option d’une plateforme Saas permettra de laisser l’autonomie aux marques, nationalement ou localement, en s’appuyant sur l’expertise accumulée par HighCo en matière d’analyse des données. "Nous espérons conquérir un distributeur avant la fin 2021", glisse Didier Chabassieu.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.