Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Hitachi investit 2,8 milliards de dollars sur 3 ans dans l’Internet des objets

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Le géant japonais de la construction électrique Hitachi crée en Californie une division dédiée à l’Internet des objets et va investir 2,8 milliards de dollars dans ce domaine sur les trois années à venir. En ligne de mire, les applications smart dans les villes, l’énergie, la santé ou les transports.

Hitachi investit 2,8 milliards de dollars sur 3 ans dans l’Internet des objets
Hitachi investit 2,8 milliards de dollars sur 3 ans dans l’Internet des objets © dr

Hitachi accélère le cap sur l’Internet des objets industriel. Le géant japonais de la construction électrique crée Hitachi Insight Group. Basée à Santa Clara, en Californie, cette société vise à unifier la stratégie du groupe et à accélérer son développement dans l’Internet des objets.

 

Avec à la clé, un investissement de 300 milliards de yens, l’équivalent de 2,8 milliards de dollars, sous forme d’acquisitions stratégiques, de prises de participation dans des pépites, d’effort R&D et de soutien à des start-up dans le monde entier. Sa direction a été confiée à Keiji Kojima, actuellement vice-président du groupe.

 

16 000 personnes déjà actives dans l'Internet des objets

Avec 33 solutions différentes, Hitachi revendique l’une des offres d’Internet d’objets les plus étendues à destination d’applications industrielles dans l’énergie, la santé, les transports, l’agriculture, le BTP, la production ou les services publics. Son activité dans ce domaine mobilise 16 000 personnes et rapporte déjà un chiffre d’affaires annuel de 5,4 milliards de dollars, soit 6% du revenu total du groupe. Mais elle était jusqu’ici menée d’une façon dispersée par la multitude de divisions. L’objectif est de l’unifier afin de lui donner un nouvel élan.

 

Hitachi collabore déjà avec plusieurs partenaires du digital, dont SAP, PTC, AT&T, Vodafone, Intel et Microsoft. L’une des missions de Keiji Kojima est de piloter des programmes de R&D transverses dans quatre applications Smart clés : les villes, l’énergie, la santé et les transports. Son rôle est également de détecter les start-up et pépites de valeur dans lesquelles Hitachi pourrait investir pour aller plus vite sur le terrain de l’innovation.

 

Cap sur l'intelligence artificielle

Le groupe de Tokyo est déjà actif dans l’Internet des objets industriels en aidant les opérateurs de transport ferroviaire, les producteurs d’énergie ou les gestionnaires d’usines à anticiper les pannes des équipements. C’est ainsi qu’il a mis en place avec l’opérateur mobile britannique Vodafone un système de maintenance prédictive des trains au Royaume-Uni. L'objectif est maintenant de franchir une nouvelle étape en faisant appel à des outils d'analyse prédictive de données comme l'intelligence artificielle.

 

Selon les prévisions d’IDC, l’Internet des objets offre une opportunité business de 1460 milliards de dollars à l’horizon 2020. Hitachi n’affiche pas clairement ses ambitions mais se positionne pour prendre une bonne part du gâteau.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale