Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Honda commercialise un véhicule autonome de niveau 3

De la conduite autonome ? Oui mais uniquement sur autoroute en présence de bouchons. Honda annonce commercialiser un véhicule autonome de niveau 3 SAE qui permet de déléguer entièrement la conduite au système embarqué dans certaines situations. La berline sera disponible à partir du 5 mars en leasing au Japon.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Honda commercialise un véhicule autonome de niveau 3
Honda commercialise un véhicule autonome de niveau 3 © Honda North America

Honda l'avait annoncé en fin d'année dernière. C'est désormais chose faite : le constructeur commercialise auprès des particuliers un véhicule autonome de niveau 3 SAE. La Legend, équipée du système avancé d'aide à la conduite baptisé Honda Sensing Elite, sera disponible dès le 5 mars au Japon.

Lorsqu'un véhicule autonome est classifié au niveau 3 SAE, cela signifie que la surveillance de l'environnement du véhicule incombe au système embarqué et non plus au conducteur. Ce dernier doit toutefois rester attentif et être en capacité de reprendre le contrôle à tout moment. La conduite peut être totalement déléguée à la machine, mais seulement dans des conditions pré-définies. Le système lui-même doit être capable de reconnaître ses limites d'utilisation, c’est-à-dire le moment où les conditions de circulation ne sont plus compatibles avec ses fonctions.

De l'autonomie dans les bouchons
Une des fonctionnalités mises en avant par Honda est la conduite automatisée dans les embouteillages ou "Traffic Jam Pilot". Un système de conduite autonome de niveau 3 SAE certifié par le gouvernement japonais, précise le constructeur. Ce système, qui peut uniquement être enclenché lors de bouchons sur la voie rapide, permet alors au conducteur d'enlever ses mains du volant puisque la conduite est pleinement déléguée au système embarqué. Ce dernier arrête le véhicule s'arrête lorsque cela est nécessaire, le redémarre et adapte sa vitesse.

Lorsque ce système est enclenché, le conducteur peut même regarder un film sur l'écran du véhicule. La sécurité est assurée avec la présence d'un système redondant pouvant prendre le contrôle du véhicule. Mais aussi grâce à la présence d'une caméra située à l'intérieur du véhicule qui permet de s'assurer que la personne située derrière le volant est en capacité de reprendre le contrôle du véhicule si besoin. Si le conducteur ne répond pas à la demande du véhicule lorsqu'il doit reprendre le contrôle, le système va stationner le véhicule de façon autonome sur un endroit sécurisé le plus rapidement possible.

1,3 million de kilomètres sur route
Le système embarqué a été testé notamment grâce à la simulation de plus de 10 millions de situations pouvant être rencontrées dans le monde réel. Et environ 1,3 million de kilomètres ont été parcours sur autoroute lors de tests en conditions réelles.

La commercialisation de ce véhicule est une petite avancée pour Honda dans la course au véhicule autonome. Les constructeurs automobiles, qui se sont fait bousculer par Tesla sur ce secteur, sont aussi concurrencés par des entreprises technologiques comme Waymo, la filiale d'Alphabet, ainsi que de nombreuses start-up.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.