Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Honda va commercialiser un système de conduite autonome de niveau 3 SAE

Honda a obtenu l'autorisation des autorités japonaises pour commercialiser un système de conduite autonome de niveau 3 SAE. Le constructeur japonais veut en débuter la commercialisation d'ici fin mars 2021 avec la Honda Legend.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Honda va commercialiser un système de conduite autonome de niveau 3 SAE
Honda va commercialiser un système de conduite autonome de niveau 3 SAE © Flickr - stratman² (2 many pix!) - c.c.

Honda a annoncé mercredi 11 novembre 2020 vouloir commercialiser un véhicule autonome de niveau 3 SAE. Cela signifie que la conduite pourra être totalement déléguée au système de conduite autonome dans des conditions pré-définies. La surveillance de l'environnement incombe alors au système embarqué et non plus au conducteur, qui doit toutefois rester attentif.

Une conduite autonome dans les bouchons
Honda vient d'obtenir les autorisations nécessaires auprès des autorités japonaises pour commercialiser un système de conduite autonome de niveau 3 SAE auprès du grand public. Le constructeur automobile prévoit de débuter la commercialisation de ce nouveau système d'ici la fin du mois de mars 2021 avec la Honda Legend. Le Japonais assure qu'il deviendra le premier constructeur automobile à produire en masse des voitures équipées d'un système de conduite autonome de niveau 3 SAE.

Avec 'Traffic Jam Pilot', le système développé par Honda, le conducteur pourra déléguer la conduite au système embarqué en cas de bouchon sur des voies rapides. Le système conçu par Honda prend lui-même les décisions de conduite même si un conducteur doit être présent dans le véhicule et en capacité de reprendre le volant.

La course au développement de la conduite autonome
Au total il existe 6 niveaux d'autonomie : du niveau O qui ne permet aucune assistance au niveau 5 qui permet au système de conduire de façon autonome en tout temps et en tous lieux. Honda n'est pas le premier constructeur à annoncer un système de conduite autonome de niveau 3 SAE. Audi avait fait les mêmes promesses avec son A8 L en 2019. Toutefois, le constructeur a dû revoir ses ambitions à la baisse lorsque les Etats-Unis sont passés d'une réglementation fédérale à des réglementations par Etats sur ce sujet, rappelle Engadget.

Tesla a récemment lancé une nouvelle mise à jour de son système avancé d'aide à la conduite baptisé 'Autopilot'. Les véhicules peuvent circuler de façon autonome dans les centres urbains avec cette dernière mise à jour, selon Tesla. En dépit des annonces d'Elon Musk et de son nom jugé trompeur par certains, ce système avancé d'aide à la conduite est toujours classifié comme un système de niveau 2 SAE.

Côté conduite autonome des acteurs comme Waymo ou encore Cruise (qui a été racheté par General Motors) viennent bousculer les constructeurs automobiles traditionnels. La recherche dans ce domaine est extrêmement coûteuse et les constructeurs ne se privent pas de racheter des strat-up ou conclure des partenariats avec des sociétés qui semblent bien avancées.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media