HPE équipera d'un supercalculateur la "Maison de l'intelligence artificielle" à Sophia Antipolis

Le Conseil Départemental des Alpes-Maritimes a choisi l'entreprise HPE pour la construction d'un supercalculateur pour la "Maison de l'intelligence artificielle" implantée à Sophia Antipolis. Ses capacités de calcul seront utilisées par trois projets : le développement de la prochaine génération de voitures à conduite autonome, les traitements contre le cancer et le comptage des loups dans le Mercantour.

Partager
HPE équipera d'un supercalculateur la

Hewlett Packard Enterprise (HPE) a annoncé ce mardi 13 avril avoir décroché un contrat pour construire un supercalculateur pour la "Maison de l'intelligence artificielle". Porté par le département des Alpes-Maritimes, ce lieu a ouvert ses portes en mars 2020 à Sophia Antipolis. Il rassemble des acteurs publics et privés autour de projets communs dans le but de favoriser "une IA éthique et responsable".

Le supercalculateur sera mise en œuvre par HPE Pointnext Services, son service de conseils en transformation numérique. Il s'appuiera sur les systèmes HPE Apollo 6500 Gen10, spécialement conçus pour le calcul haute performance, et sur des GPU Nvidia Quadro RTX 600. Sa performance théorique n'est pas indiquée.

Tâches de modélisation, de simulation, d'analyse…
Grâce à ce calculateur, les start-up, chercheurs et aux étudiants pourront effectuer "des tâches complexes de modélisation, de simulation, d'IA et d'analyse", explique Jérôme Riboulon, directeur du centre de R&D HPE à Sophia Antipolis.

En pratique, trois projets actuellement en cours pourront bénéficier des capacités de calcul de cette future machine, dont la date de lancement n'a pas été précisée. Le premier concerne le développement de la prochaine génération de voitures à conduite autonome sur lequel planche des étudiants de l'Université Côte d'Azur. Le second est dédié à la recherche de traitements contre le cancer dans le cadre d'un appel à projets. Le dernier porte sur la détection, la reconnaissance et le comptage du loup dans le parc du Mercantour.

HPE choisi pour construire LUMI et Alps
HPE multiplie les contrats. En octobre 2020, il a été sélectionné par l'Entreprise commune européenne pour le calcul haute performance (EuroHPC) pour participer à la construction du supercalculateur LUMI pour un montant de 135 millions d'euros. Il est doté d'une performance théorique de pointe de 550 pétaflops. Pour comparaison, le supercalculateur japonais Fugaku, le plus rapide au monde à l’heure actuelle, peut atteindre jusqu'à 415,53 pétaflops.

HPE construit également un supercalculateur de pointe nommé Alps pour le compte du Swiss National Supercomputing Centre (CSCS). Basé sur une nouvelle architecture développée par Nvidia, il entrera en service en 2023.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS