Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

HPE remporte un contrat de 135 millions d'euros pour construire un supercalculateur européen

HPE va construire un supercalculateur d'une puissance de 550 pétaflops en Finlande, dans le cadre d'un contrat conclu avec l'Entreprise commune européenne pour le calcul haute performance. Dans le cadre d'un consortium, 10 Etats pourront utiliser cet appareil nommé LUMI à des fins de recherche dans le secteur de la santé et de l'environnement.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

HPE remporte un contrat de 135 millions d'euros pour construire un supercalculateur européen
HPE remporte un contrat de 135 millions d'euros pour construire un supercalculateur européen © HPE

Hewlett Packard Enterprise (HPE) a été choisi par l'Entreprise commune européenne pour le calcul haute performance (EuroHPC), qui met en commun des ressources européennes pour l’achat et le déploiement de supercalculateurs et de technologies de pointe, pour construire un des supercalculateurs les plus rapides au monde.

Installé en Finlande
D'un montant de 135 millions d'euros, le contrat prévoit que le supercalculateur LUMI sera installé au Centre de technologie de l'information pour la science à Kajaani en Finlande. Equipé des supercalculateurs HPE Cray EX, il sera disponible à la mi-2021.

La machine sera dotée d'une performance théorique de pointe de 550 pétaflops. Pour comparaison, le supercalculateur japonais Fugaku – le plus rapide au monde à l’heure actuelle – peut atteindre jusqu'à 415,53 pétaflops.

10 pays utiliseront LUMI
Le supercalculateur LUMI permettra aux chercheurs européens et aux organisations publiques et privées de faire progresser la conception des modèles, des simulations et d'analyses dans le secteur de la santé, de la météorologie et de l'intelligence artificielle pour résoudre des recherches complexes. Dans le cadre d'un consortium, 10 pays seront autorisés à l'utiliser : la Belgique, la République Tchèque, le Danemark, l'Estonie, la Finlande, l'Islande, la Norvège, la Pologne, la Suède et la Suisse.

Margrethe Vestager, vice-présidente de la Commission européenne, s'est félicitée de cette acquisition, dans un communiqué. "Le calcul à haute performance fournit des solutions innovantes à nos problèmes quotidiens. Avec l’acquisition du supercalculateur LUMI en Finlande, nous ouvrons la voie à l’amélioration de la qualité de vie des Européens tout en renforçant la compétitivité industrielle et en faisant progresser la science. C’est essentiel pour notre avenir numérique."

L'EuroHPC multiplie les acquisitions
LUMI n'est pas le premier supercalculateur de l'Entreprise commune européenne pour le calcul haute performance. Depuis septembre, quatre machines ont été installée en Italie, en République Tchèque, au Luxembourg et en Slovénie. L'EuroHPC prévoit d’acquérir d’autres supercalculateurs en Bulgarie, en Espagne et au Portugal d’ici fin 2020.

Dans le cadre de la stratégie de "la Décennie numérique" visant à renforcer la souveraineté numérique de l’Europe, l'Entreprise commune a jusqu’ici investi près de 327 millions d’euros dans des systèmes de supercalcul. La proposition de la Commission européenne, présentée en septembre dernier, permettra un investissement supplémentaire de 8 milliards d’euros dans la prochaine génération de supercalculateurs.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media