Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

HTC annonce la sortie du Vive Pro Eye le 22 mai pour 1667 euros

Le HTC Vive Pro Eye arrivera sur le marché le 22 mai. Cette variante du Vive Pro sera vendue 1667 euros, soit 450 euros de plus que son aîné. Elle se distingue par sa capacité à suivre le regard de l'utilisateur avec précision.

Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

HTC annonce la sortie du Vive Pro Eye le 22 mai pour 1667 euros
HTC annonce la sortie du Vive Pro Eye le 22 mai pour 1667 euros © HTC Vive

A l'occasion du CES 2019, HTC avait annoncé une version de son casque HTC Vive Pro équipée d'un système de suivi des yeux. Baptisée Vive Pro Eye, cette variante sera disponible à l'achat en France à partir du 22 mai au prix de 1667 euros. Pour référence, le HTC Vive Pro est vendu 1199 euros.

 

Le suivi des yeux comme élément différenciant

Dans les faits, le Vive Pro Eye est presque une copie conforme du Vive Pro, avec les mêmes écrans OLED 3,5 pouces d'une résolution de 1440 x 1600 pixels par œil, la même ergonomie (bien que légèrement revue au niveau des écouteurs), le même système de tracking et les mêmes contrôleurs. Son unique facteur différenciant est le module d'eye tracking fourni par l’entreprise suédoise Tobii.

 

Il ouvre un certain nombre de nouvelles possibilités pour les entreprises, de l'utilisation de techniques de rendu fovéal pour garantir de meilleures performances à l'analyse des zones regardées pour établir des heatmaps, en passant par la création d'avatars plus réalistes ou d'interfaces utilisateur plus naturelles. Lors du CES 2019, plusieurs entreprises en tiraient déjà partie, notamment le spécialiste de la visualisation ZeroLight et la start-up de formation à la prise de parole Ovation VR.

 

Les casques ciblant des marchés spécifiques se multiplient

Ce choix technologique place le Vive Pro Eye sur une voie divergente de celle de Valve, qui vient d'annoncer son propre casque VR développé en interne. Nommé Valve Index, il regroupe plusieurs innovations technologiques, notamment sur la qualité d'affichage et les contrôleurs, mais n'inclut pas de suivi des yeux. Il se destine a priori plus au marché grand public que professionnel.

 

HTC n'est cependant pas sans compétition auprès des pros. La start-up finlandaise Varjo s'attaque au segment très haut de gamme avec le VR-1, qui dispose non seulement d'un système d'eye tracking, mais aussi d'une finesse d'affichage inégalée à l'heure actuelle. Il coûte cependant quatre fois plus cher.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale