Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Huawei annonce Cyberverse, un système de cartographie 3D dans le cloud pour la réalité augmentée

Vidéo Huawei travaille sur un système de cartographie 3D stocké dans le cloud grâce auquel il veut créer des expériences de réalité augmentée dans de très grands espaces. Un principe similaire à celui des Azure Spatial Anchors de Microsoft ou du Google AR Cloud. Les expériences utiliseront une technologie de positionnement dans l'espace basée sur la caméra des smartphones de la marque et s'appuieront sur la future infrastructure 5G.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Huawei annonce Cyberverse, un système de cartographie 3D dans le cloud pour la réalité augmentée
Huawei annonce Cyberverse, un système de cartographie 3D dans le cloud pour la réalité augmentée © Huawei

En marge de sa présentation du système d'exploitation HarmonyOS, conçu pour remplacer Android en cas de problème, Huawei a dévoilé un système de cartographie 3D et de localisation dans l'espace pour la réalité virtuelle et augmentée. Baptisé "Cyberverse", il a été présenté le 11 août 2019 à l'aide d'une vidéo lors de la conférence pour développeurs du géant technologique chinois.

 

Le principe est le même que celui des Azure Spatial Anchors de Microsoft ou du AR Cloud de Google : des lieux sont cartographiés en 3D, puis stockés dans le cloud. Des appareils équipés de caméras (par exemples des smartphones) peuvent ensuite utiliser ces cartes pour se répérer et naviguer dans ces environnements tout en y affichant des éléments virtuels en des points prédéterminés. Huawei, leader des équipements télécom, met évidemment en avant la 5G comme élément essentiel de la plate-forme.

 

1000 lieux cartographiés d'ici fin 2020

Huawei vante sa capacité de cartographie, annonçant pouvoir capturer 10 000 mètres carrés par jour grâce à une automatisation de 90% du traitement de l'information. L'entreprise présente par ailleurs son système de gestion du positionnement dans l'espace (exécuté localement sur le smartphone) comme ayant une précision au centimètre près. Il est également capable de reconnaître automatiquement certains objets, comme par exemple des statues, pour y afficher des informations contextuelles.

 

 

Huawei espère pouvoir tisser des partenariats avec des musées, parcs d'attraction, aéroports, gares ferroviaires, centres commerciaux et autres lieux à forte affluence. Le service sera d'abord lancé dans quelques grandes villes (sur des zones spécifiques), puis sera étendu à 1000 environnements à travers le monde d'ici fin 2020.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale