Huawei aurait bénéficié de 75 milliards d'aides publiques de la part du gouvernement chinois

Selon le Wall Street Journal, Huawei aurait reçu 75 milliards de dollars sous forme de subventions par Pékin. Le géant chinois a rapidement démenti en accusant les journalistes de diffamation. Ces révélations interviennent en pleine guerre commerciale entre les Etats-Unis et la Chine.

 

Partager
Huawei aurait bénéficié de 75 milliards d'aides publiques de la part du gouvernement chinois

Pékin aurait fortement contribué à propulser Huawei au sommet des télécommunications mondiales, révèle le Wall Street Journal dans un article publié le 25 décembre 2019. Le géant chinois aurait reçu "75 milliards de dollars de soutien public" (67 milliards d'euros), dont 46 milliards de dollars de prêts et autres aides, 25 milliards de dollars de réduction d'impôt et 1 à 2 milliards de concessions foncières.

Des informations erronées selon Huawei

Les journalistes ont épluché des documents financiers publics qui comptabilisent les aides publics reçues par Huawei entre 2008 et 2018. Suite à cette révélation, le géant a tenté de se défendre sur Twitter en publiant une vidéo dans laquelle l'entreprise accuse le Wall Street Journal de diffuser des informations totalement erronées. "Les accusations sur les finances de Huawei ignorent nos 30 années d'investissements dédiées à la R&D qui a été le moteur de l'innovation et de l'industrie technologique de notre société", a déclaré un porte-parole. Une réponse qui ne contredit pas vraiment les informations du WSJ.

Par ailleurs, Huawei affirme que les relations qu'il entretient avec le gouvernement ne sont pas différentes de celles des autres entreprises technologiques du pays. "Huawei se réserve le droit d'engager des poursuites judiciaires pour protéger sa réputation", conclut la firme.

Des révélations en pleine guerre commerciale

Certes, il n'est pas rare que des gouvernements favorisent certaines entreprises nationales à coups d'aides publiques – le WSJ cite notamment l'exemple de Boeing aux USA – mais ces révélations interviennent en plein guerre commerciale entre les Etats-Unis et la Chine. Début décembre 2019, Huawei a d'ailleurs décidé de lancer une procédure judiciaire contre la décision de la Commission fédérale des communications. Cette autorité a interdit aux opérateurs américains d'utiliser des subventions pour acheter du matériel Huawei qui représenterait une menace pour la sécurité nationale.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS