Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Huawei dément toute collusion avec les autorités chinoises

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Accusé par un ancien de la CIA d'avoir espionné des millions de personnes pour le compte du gouvernement chinois, Huawei se défend et rejette en bloc ces "allégations diffamatoires".

Le géant chinois Huawei est accusé par un ancien de la CIA, d'avoir espionné pour le compte de Pékin. Le retraité Michael Hayden avait révélé mi-juillet qu'il "allait sans dire" que Huawei avait partagé des informations avec les agences d'Etat chinoises et que le groupe représentait une menace à la sécurité nationale des Etats-Unis et de l'Australie.

Des accusations sans fondement pour Eric Xu

Pour Eric Xu, président-adjoint et directeur général de Huawei, ces accusations sont scandaleuses et sans fondement.

"D'un côté, M. Hayden refuse de révéler le moindre début de preuve pour étayer ce qu'il avance, et d'un autre côté, il estime que c'est à Huawei de démontrer son innocence. La réalité, c'est que ses accusations sont diffamatoires", a rétorqué Eric Xu lors d'une déclaration officielle.

huawei dément tout contact avec Hayden

Huawei a également démenti tout contact avec Michael Hayden qu'il n'aurait jamais invité à rejoindre le conseil d'administration du groupe.

Pour Eric Xu, les déclarations de l'ancien employé de la CIA ne sont pas innocentes. "On peut remarquer que Michael Hayden est membre du conseil d'administration de Motorola", souligne le PDG de Huawei.

Il s'agit au mieux de "tapage politique" pour le fabricant chinois qui appelle à l'ignorer.

Wassinia Zirar

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale