Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Huawei et GAC Motor annoncent un SUV autonome pour 2023

Les projets de véhicules autonomes de Huawei prennent forme. La société chinoise devrait proposer en partenariat avec GAC Motor son premier SUV autonome de niveau 4 SAE d'ici à 2023 avant de dévoiler une série de véhicules sans conducteur en collaboration avec l'entreprise de VTC chinoise Didi.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Huawei et GAC Motor annoncent un SUV autonome pour 2023
Huawei et GAC Motor annoncent un SUV autonome pour 2023 © GACMOTOR

Alors que l’Apple Car se fait attendre, Huawei poursuit son incursion du côté des véhicules autonomes et s’allie au constructeur chinois GAC Motor pour mettre sur le marché un SUV autonome et connecté d’ici à la fin 2023. Ce 9 juillet 2021, le groupe GAC a officiellement annoncé vouloir embarquer la technologie du géant chinois de la téléphonie mobile dans un SUV pour développer un véhicule autonome de niveau 4 SAE.

Un châssis GAC et l'architecture CCA de Huawei
Après un accord de coopération stratégique signé en 2017, GAC et Huawei ont travaillé ensemble à plusieurs reprises sur des véhicules intelligents et connectés. Toutefois, ce SUV sera le premier produit commun des deux entreprises et utilisera le châssis de GAC et l'architecture CCA (Computing and Communication Architecture) de Huawei.


"Il s'agira d'un SUV purement électrique de taille moyenne à grande qui apportera aux acheteurs de nouvelles capacités énergétiques et une conduite autonome de niveau 4", a indiqué le constructeur chinois dans un communiqué. À terme, les deux sociétés ne souhaitent pas s’arrêter là et prévoient de produire huit modèles et plusieurs séries de véhicules électriques "qui offrent une nouvelle expérience de conduite à des coûts toujours plus bas", peut-on lire.

D’autres véhicules en production
Pour répondre à la nouvelle demande de véhicules intelligents, GAC Motor prévoit de produire une gamme de véhicules entièrement électrifiés d’ici à 2025. En juin dernier, GAC et Huawei ont étendu leur partenariat avec l'entreprise de VTC Didi afin de "mettre en commun leurs ressources, leurs données et leurs recherches scientifiques".

Dans un communiqué GAC indique que les trois sociétés vont fournir "des véhicules autonomes de niveau 4", qui peuvent fonctionner presque entièrement sans intervention humaine d’ici à 2024". Par ailleurs, le fondateur de Didi, Cheng Wei, a récemment déclaré que l'entreprise souhaitait équiper un million de véhicules autonomes de son logiciel sans conducteur, Didi Gemini, d’ici à 2025. Ce dernier est "déjà testé sur la route par plusieurs multinationales de l'automobile", indique la société.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.