Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Huawei propose enfin HarmonyOS, son alternative à Android, sur ses smartphones

Vu ailleurs À l'occasion d'une conférence, Huawei a présenté son nouveau système d'exploitation maison : HarmonyOS. Certains smartphones pourront bénéficier de ce système d'exploitation dès ce mercredi 2 juin. Pour les autres, la mise à jour leur sera proposée progressivement d'ici 2022.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Huawei propose enfin HarmonyOS, son alternative à Android, sur ses smartphones
Huawei propose enfin HarmonyOS, son alternative à Android, sur ses smartphones © Huawei

La société chinoise Huawei a annoncé ce mercredi 2 juin 2021 le lancement de son système d'exploitation maison HarmonyOS. Il sera disponible dès ce soir sur certains smartphones. Le déploiement se fera progressivement jusqu'en 2022 pour le reste des appareils.

200 millions de smartphones en 2021
Ce n'est un secret pour personne, Huawei travaille sur son propre système d'exploitation au moins depuis 2012 et l'émergence des premières rumeurs selon lesquelles il pourrait ne plus être autorisé à utiliser les produits de Google, dont sa version d'Android. Sous le feu des sanctions américaines, Huawei avait dévoilé HarmonyOS en août 2019.

Huawei espère déployer HarmonyOS sur 200 millions de smartphones d'ici la fin de l'année, rapporte Reuters. L'entreprise envisage également d'intégrer son système d'exploitation sur 100 millions d'appareils connectés puisque cet OS est conçu pour être compatible aussi bien avec les smartphones que les objets connectés. Le premier appareil équipé de ce système d'exploitation étant d'ailleurs une télévision intelligente de marque Honor (une filiale de Huawei positionnée sur l'entrée de gamme).

Deux montres connectées et trois tablettes
A l'occasion de sa conférence, Huawei a également présenté ses premières smartwatches fonctionnant avec HarmonyOS : les Huawei Watch 3 et Huawei Watch 3 Pro. Un trio de nouvelles tablettes MatePad de trois tailles différentes a également été annoncé pour compléter son offre. Pour mettre en avant les fonctionnalités multi-plateformes d'HarmonyOS, Huawei a montré qu'il est possible de transférer une application d'un smartphone à une tablette d'un simple geste de la main. Le reste des fonctionnalités d'HarmonyOS présentées par Huawei sont globalement identiques à celles proposées sur Android et iOS.
 


Quant à la distribution de son système d'exploitation, Huawei suit la même stratégie que Google avec Android : son OS est open source et peut être utilisé avec ses applications propriétaires par d'autres fabricants moyennant une licence. Des marques vont-elles se décider à utiliser ce nouvel OS ?

HarmonyOS va-t-il réussir à s'imposer ?
Si Huawei a fait un grand pas en dévoilant son système d'exploitation, pas sûr que cela suffise sur le marché européen faute d'application compatible. Même équipés de ce nouvel OS, les smartphones restent privés de très nombreuses applications provenant d'entreprises américaines comme Facebook, Instagram, Twitter, Amazon ou encore Netflix. Des applications essentielles pour un grand nombre de consommateurs européens. Surtout que d'autres entreprises comme Microsoft avec son Windows Phone, Amazon avec son Fire Phone ou encore Blackberry ont échoué à imposer leurs systèmes d'exploitation pour smartphone sur ce marché largement dominé par Google (Android) et Apple (iOS).

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.