Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Huit partenariats avec des start-up en vue pour Seat en Israël

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Après avoir rencontré plus d’une centaine de start-up dans le cadre du projet Xplora, Seat a annoncé avoir sélectionné huit d’entre elles en vue d’un partenariat. Le constructeur espagnol, comme la majorité de ses concurrents, investit en Israël pour construire la voiture de demain.

Huit partenariats avec des start-up en vue pour Seat en Israël
Luca de Meo, président de Seat, et Professor Itzhak Swary, président du conseil d'administration de Champion Motors,lors de la création du projet Xplora. © Seat

Annoncé par Seat en novembre 2017, le projet Xplora est en bonne voie. Le constructeur espagnol et Champion Motors Ltd, l'importateur israélien du constructeur automobile, avaient annoncé un accord pour la création d'un centre israélien de technologie automobile. Depuis neuf mois une équipe de spécialistes planche sur des projets d'innovation technologique visant la voiture connectée et les services de mobilité intelligente.

"La première étape a été épuisante et excitante. Nous avons rencontré plus de 100 entreprises, dont 40 ont été analysées en profondeur, et nous allons finalement mettre en place des preuves de concept pour 8 d’entre elles. Nous étudions ensemble comment adapter leur technologie aux voitures et systèmes de Seat afin de pouvoir mettre en œuvre de véritables innovations", a déclaré Matthias Rabe, vice-président de Seat pour la R&D.

Le pare-brise devient écran

Seat n'a pas révélé les noms des entreprises avec lesquelles elle envisage de s'associer, mais elle a déclaré qu'elle travaille sur plusieurs domaines technologiques dont celui de la reconnaissance numérique des passagers. Ce système fournirait aux gestionnaires d'infrastructure des informations pertinentes sur les schémas de mobilité ainsi qu’une gestion personnalisée du conducteur ou des passagers. Autre domaine étudié, la cybersécurité - point incontournable de la high-tech israélienne - mais aussi "un système de projection laser qui permettrait d'utiliser le pare-brise comme écran". Seat évalue également un système qui permettrait au son d'atteindre directement les oreilles du conducteur ou des passagers.

"Seat a décidé de franchir une étape supplémentaire, ici, à Tel-Aviv, pour des motifs stratégiques", a expliqué Matthias Rabe. "Nous voulons être connus comme une entreprise de technologie qui offre de la mobilité plutôt qu'un simple constructeur automobile ", a-t-il ajouté. La faisabilité de ces projets sera évaluée dans les mois à venir.

Ils sont tous là

La très grande majorité des grands constructeurs mondiaux ont un centre de recherche et développement en Israël. General Motors, Renault-Nissan, BMW, Tesla, Mercedes-Benz, Toyota, Fiat, Hyundai, etc… La liste est longue. Champion Motors Ltd, l’associé de Seat, est aussi celui de Skoda qui a créé un bureau de recherche en décembre dernier. L’entreprise israélienne, qui cherche à participer activement à la croissance de son écosystème technologique local, fait le lien entre les start-ups du pays et les multinationales.

Israël fait ainsi office de plaque tournante dans le domaine de la voiture connectée et autonome. Intel-Mobileye a récemment testé avec succès toute une flottille de voitures autonomes de catégorie 3 dans Jérusalem. Mercedes-Benz et General Motors ont prévu également de tester leurs prototypes en Israël. Dernier investissement en date, la très prometteuse start-up Autotalks par Hyundai pour plusieurs millions de dollars. La jeune pousse israélienne a développé un système permettant aux voitures de communiquer entre elles et de s’avertir des dangers potentiels mais aussi de fluidifier leur mobilité.
 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale