Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Humancraft lève 5 millions d’euros pour sa plateforme d’intermédiation entre ESN et grands comptes

Levée de fonds Créée en 2015, la start-up française Humancraft, éditrice d'une plateforme d’intermédiation entre les entreprises de services du numérique et les donneurs d’ordres, a annoncé fin février une levée de fonds de 5 millions d’euros.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Humancraft lève 5 millions d’euros pour sa plateforme d’intermédiation entre ESN et grands comptes
Humancraft lève 5 millions d’euros pour sa plateforme d’intermédiation entre ESN et grands comptes © © ty - Fotolia.com

Humancraft, plateforme d’intermédiation entre les Entreprises de Services du Numérique (ESN) et les grands comptes, a annoncé fin février une levée de fonds de 5 millions d’euros menée par Odyssee Venture. Ce tour de table doit permettre à HumanCraft d’accélérer son développement en 2021 pour fluidifier les relations entre ESN et grands comptes et amplifier le retour de la croissance du marché des prestations informatiques.

Société Générale, Aramis Auto et Vinci convaincus
Fondée en 2015 par Bertrand Pierson et Martial Floucaud de La Pénardille, experts en achat ou en vente de prestations intellectuelles, Humancraft est positionnée sur le marché de la prestation intellectuelle en tant que tiers de confiance tripartite, entre les besoins du client, de la ESN et du consultant digital.

Elle a créé une plateforme d’intermédiation qualifiée entre ESN innovantes et donneurs d’ordres en prestations intellectuelles. Les grands comptes ont un accès, à travers un processus d’achat unique respectant leurs contraintes réglementaires, au "Club Privé HumanCraft", composé de 250 ESN sélectionnées sur des critères stricts comme l’expertise, le recrutement et la formation. Tous les profils sont individuellement qualifiés suivant une méthode propriétaire basée sur les compétences techniques et comportementales.

De leur côté, les ESN ont un accès simplifié aux demandes des grands groupes, "sans référencement ni investissement commercial important, le tout en valorisant leur marque et les parcours de leurs collaborateurs", explique Humancraft. Les processus sont entièrement digitalisés.

Cette plateforme, baptisée Needz, a été cocréée avec les acheteurs des grands groupes. Elle est constituée de trois étapes : l’analyse des compétences métiers, techniques ou fonctionnelles, via des scenarios de tests, puis la réalisation d'un entretien en visio pour valider les souhaits d’évolution du consultant, et enfin celle d'une grille d’analyse de 70 points pour évaluer le savoir-être du candidat. "Plus de 9 fois sur 10, nos clients grands comptes trouvent, en quelques jours, dans le Club Privé HumanCraft la perle rare qu’ils recherchaient désespérément", affirme la société.

En croissance de plus de 70% grâce à un taux de conversion de 90% en 2010, la société veut accélérer sa croissance. Elle revendique plus de 40 clients dont Société Générale, SeLoger.com, Aramis Auto, Vinci, Médiamétrie, Française des Jeux, Michelin ou encore Edenred.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.