Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Hynix rejette l'offre de reprise de Micron

Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Hynix entend survivre seul. Le Conseil d'administration de la société sud-coréenne a rejeté aujourd'hui le protocole d'accord sur la cession de sa division mémoires au géant américain Micron Technology. "Les membres du conseil d'administration ont voté à l'unanimité contre cet accord", a indiqué à l'AFP le porte-parole. Le pdg de la société, Park Chong-Sup, a offert sa démission après un débat houleux qui l'a opposé à neuf autres membres du conseil d'administration.

 

Cette décision met un terme à la cession de la division mémoires de Hynix à Micron, numéro deux mondial des mémoires DRAM, qui avait été approuvée lundi par les créanciers de la société sud-coréenne et avait suscité la colère des syndicats de l'entreprise.

 

Cet accord, qui était subordonné à l'approbation du conseil d'administration de Hynix et de Micron, aurait fait de Micron le numéro un mondial des fabricants de mémoires.

 

L'américain aurait acheté les activités de la division mémoires de Hynix pour environ 3 milliards de dollars, par échange d'actions, et aurait payé 200 millions de dollars pour acquérir une participation de 15% dans les autres activités de Hynix.

 

Avec l'amélioration du marché des semi-conducteurs, le géant coréen a néanmoins changé son fusil d'épaule. Il estime désormais qu'il a les moyens de s'en sortir seul et de satisfaire des salariés vivement opposés au processus de fusion.

 

Emmanuel GRASLAND