HyperWorks 12.0 dans le Cloud

La nouvelle version de la suite de CAO HyperWorks 12.0 d’Altair exploite le Cloud et le calcul haute performance.

Partager
HyperWorks 12.0 dans le Cloud

L’éditeur américain Altair met à jour HyperWorks 12.0, une suite intégrée de CAO comprenant seize applications. Chaque module apporte son lot de nouveautés fonctionnelles, mais c’est le confort d’utilisation à travers toute l’entreprise et le support des nouveaux matériels haute performance qui ont guidé la conception de ce produit.

Un des objectifs d’HyperWorks est d’assurer une collaboration des tâches et des données dans l’entreprise à travers le Cloud. Les designers d’une équipe peuvent désormais télécharger et importer des données CAO directement depuis leur système de gestion de données produit (PDM).

L’utilisation du Cloud n’est pas nouvelle chez Altair. L’éditeur a commencé avec ses systèmes HyperWorks on Demand (HWOD) et Hosted HyperWorks Units (HHWU) à héberger son système de licences sur des clouds privés ou public. HWOD et HWWU permettent aux utilisateurs d’accéder de n’importe où à HyperWorks, et de consommer les modules logiciels réellement nécessaires afin d’optimiser le coût d’utilisation du produit. HyperWorks on Demand offre maintenant l'accès au calcul haute performance dans le Cloud grâce à un portail web unique pour la soumission, le suivi et la visualisation des traitements par lots, y compris la visualisation à distance. Un nombre important de simulations nécessite des allers-retours de données de et vers le serveur, et constitue jusqu’à présent le principal goulot d’étranglement d’un système. La visualisation à distance permet de contourner cette limitation.

Exploration et analyse des designs

Un autre domaine où le calcul haute performance est mis à contribution est l’exploration et l’analyse des designs. HyperStudy est un outil d’exploration, d’étude et d’optimisation du design, il permet aux utilisateurs de prendre de meilleures décisions et d’optimiser les performances, la fiabilité et la robustesse de leurs systèmes. La version 12.0 de HyperStudy exploite le calcul haute performance dans l’exploration des données pour gérer l’important volume d’information. Le moteur d’HyperStudy a été complètement optimisé pour cette version et permet de combiner non seulement une simulation nominale, mais de travailler aussi sur études stochastiques et des expérimentations de design.

HyperWorks fournit un ensemble de solveurs, avec par exemple la prédiction des niveaux de bruit, très utilisée dans l’industrie ferroviaire dans laquelle les trains doivent répondre à une réglementation spécifique sur le bruit. D‘autres solveurs exploitent les machines haute performance avec le support nouveau des GPU (processeurs graphiques) et la capacité de monter en charge en augmentant le nombre de cœurs de la machine.

Au-delà de fournir des solveurs, HyperWorks offre une infrastructure de gestion de la charge de travail, des outils de collaboration pour se synchroniser avec le PDM, des outils d’exploration des designs et de la capacité à s'exécuter sur les grands clusters.

Pierre Tran

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS