Hyundai finalise l'acquisition de Boston Dynamics et de ses robots Spot, Stretch et Atlas

Hyundai finalise l'acquisition de Boston Dynamics, la spin-off du MIT à l'origine des robots Spot, Atlas, Handle et Stretch. Avec cette acquisition, Hyundai entend étendre sa vision de la mobilité du futur et répondre à de multiples usages.

Partager
Hyundai finalise l'acquisition de Boston Dynamics et de ses robots Spot, Stretch et Atlas

Hyundai finalise l'acquisition de Boston Dynamics et devient la troisième entreprise propriétaire de ces robots dont les exploits font le tour d'internet. Après Google et SoftBank, le constructeur automobile entend faire fructifier les recherches de la spin-off du MIT. Hyundai détient 80% de Boston Dynamics, les 20% restants étant encore entre les mains de SoftBank.

Les projets d'Hyundai dans la robotique
Cette acquisition, dont le montant s'élève à près d'un milliard de dollars, avait été annoncée en fin d'année dernière. "La fusion avec Boston Dynamics va nous permettre d'étendre notre concept de mobilité du futur, comprenant les voitures autonomes, la logistique et la mobilité aérienne urbaine", explique sobrement Hyundai.

Depuis quelques temps déjà, le constructeur se lance dans des projets innovants. Le constructeur a créé une nouvelle unité baptisée New Horizons Studio qui est chargée du développement d'Ultimate Mobility Vehicules. Ces véhicules modulaires d'un nouveau genre, dont Elevate et Tiger sont les représentants, doivent être capables de se déplacer sur tout type de terrain. Le constructeur mène également des projets du côté de la mobilité aérienne urbaine et des véhicules autonomes.

Hyundai s'attend à ce que les synergies avec Boston Dynamics accélèrent "le développement d'une robotique de pointe dotée de capacités avancées de mobilité, de manipulation et de vision". Le constructeur ajoute vouloir créer "une chaîne de valeur robotique, de la fabrication de composants robotisés aux solutions logistiques intelligentes".

Le début de la commercialisation
Les équipes de Boston Dynamics devraient donc trouver leur place parmi tous ces projets. D'autant plus que la commercialisation de ses solutions a débuté avec son robot quadrupède Spot. Que ce soit pour mener des essais auprès de l'Armée française, aider des équipes sur un chantier ou mener des opérations de télémédecine, de nombreux usages sont trouvés.

Boston Dynamics a également présenté Stretch, une version commerciale et améliorée du robot Handle, qui est dédié aux entrepôts logistiques. Sa commercialisation est prévue pour 2022. Cette étape de la commercialisation est essentielle pour Boston Dynamics qui souhaite passer d'un laboratoire de R&D à une entreprise rentable.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS