Hyundai mise sur l'Inde et la start-up Revv pour étendre ses services de mobilité

Hyundai a mené la nouvelle levée de fonds de 14,3 millions de dollars réalisée par Revv. L'occasion pour le constructeur automobile de passer un partenariat avec la start-up indienne proposant un service de location de voitures.

Partager
Hyundai mise sur l'Inde et la start-up Revv pour étendre ses services de mobilité

Hyundai a investi dans la start-up indienne de location de voitures Revv. Le constructeur automobile a initialement annoncé ce partenariat le 20 août 2018 sans en divulguer le montant. Quelques jours plus tard, Revv a confirmé avoir réalisé une nouvelle levée de fonds de 14,3 millions de dollars menée par Hyundai. Un second tour de table pour la start-up auquel ont aussi participé Dream Incubator, Telama Investment et Sunjay Kapur du groupe Sona BLW, liste TechCrunch.

Hyundai ne va pas fournir de véhicules à Revv

La start-up fondée en 2015 dispose actuellement d'une flotte de 1 000 véhicules, précise TechCrunch. Revv est présente dans 11 villes en Inde et propose notamment un service de location de voitures permettant de récupérer le véhicule à l'endroit souhaité. Revv assure avoir déjà desservi 300 000 utilisateurs via sa plate-forme.


Hyundai est le seul constructeur à avoir investi dans cette start-up et précise dans un communiqué réfléchir à comment l'aider. Le partenariat ne prévoit pas pour l'instant que Hyundai fournisse des véhicules à Revv, précisent Anupam Agarwal et Karan Jain, les cofondateurs de la start-up, à TechCrunch. Mais par la suite, cette possibilité n'est pas écartée afin que Revv puisse agrandir sa flotte.

L'Inde un marché prometteur

Avec cet investissement, Hyundai explique vouloir développer ses services de mobilité sur ce marché très prometteur qu'est l'Inde, mais n'en dit pas plus. Le constructeur affirme que le nombre de véhicules en location va passer de 15 000 à 50 000 en 2020 pour atteindre 150 000 véhicules en 2022. Prédiction corroborée par les propos d'Anupam Agarwal et Karan Jain qui déclarent à TechCrunch que 98% des habitants ne sont pas propriétaires d'un véhicule dans ce pays. Mais Revv est loin d'être la seule start-up sur ce secteur. Et son concurrent direct Zoomcar est soutenu par Ford.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS