Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Hyundai va implanter un premier Urban Air Port pour taxis volants au Royaume-Uni

Hyundai veut implanter un premier hub de transport pour accueillir des eVTOL (aéronefs électriques à décollage et atterrissage verticaux) et des drones dans la ville de Coventry au Royaume-Uni. Le constructeur automobile coréen, qui cherche à développer des véhicules volants destinés à la mobilité aérienne urbaine, espère pouvoir réaliser différentes démonstrations depuis cette infrastructure.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Hyundai va implanter un premier Urban Air Port pour taxis volants au Royaume-Uni
Hyundai va implanter un premier Urban Air Port pour taxis volants au Royaume-Uni © Hyundai

Hyundai a décidé d'implanter son premier hub de transport destiné à accueillir des eVTOL (aéronef électrique à décollage et atterrissage verticaux) au Royaume-Uni. Le constructeur automobile coréen a présenté jeudi 28 janvier 2021 ce site baptisé Air-One, qui est conçu par Urban Air Port pour accueillir drones de livraison et taxis volants. C'est dans la ville de Coventry que sera située cette infrastructure.

Réaliser des démonstrations
Cet "héliport" d'un nouveau genre est déployé dans le cadre du concours "Futurs Flight Challenge" qui a été ouvert par le gouvernement britannique et remporté par Urban Air Port, recevant une subvention de 1,2 million de livres sterling pour l'occasion. Ce premier site, qui doit voir le jour d'ici la fin de l'année, permettra de mettre en lumière le potentiel de la mobilité aérienne urbaine au Royaume-Uni et dans le monde.

La ville de Coventry, bassin historique des industries automobile et aérospatiale, a été choisie en raison de son implantation centrale au Royaume-Uni. Une fois établi, le site Air-One de Coventry permettra de réaliser des démonstrations en direct de contrôle d'aéronefs à distance, de chargement de fret, de ravitaillement ou d'embarquement de passagers dans des aéronefs autonomes et avec un pilote. Des démonstrations qui permettront à Hyundai de mettre en avant des cas d'usages sur trois marchés : les taxis volants, la logistique autonome et la réponse rapide en cas de catastrophe humanitaire.
 


Plus de 200 hubs de transport
Hyundai a annoncé fin septembre 2019 se lancer dans la course aux taxis volants et drones de livraisons en créant une nouvelle division "Urban Air Mobility". Depuis, le constructeur a présenté sa vision de la mobilité aérienne urbaine à l'occasion du CES de Las Vegas 2020 et annoncé vouloir développer son propre véhicule volant. "Alors que nous avançons sur notre programme eVTOL, le développement d'une infrastructure de support devient impératif", a déclaré Pamela Cohn, COO de la division Urban Air Mobility d'Hyundai.

L'infrastructure conçue par Urban Air Port prend moins de place qu'un héliport traditionnel, selon Hyundai, qui ajoute que ce hub peut être construit rapidement. Le design permettra de déplacer facilement l'infrastructure sur un autre site à mesure que la mobilité aérienne se développe ou afin de proposer une solution d'urgence pour répondre à une catastrophe humanitaire. Le constructeur automobile souhaite de commercialiser ses taxis volants en 2028 et déployer plus de 200 hubs de transport au cours des 5 prochaines années.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media