Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

IBM envisagerait de vendre Watson Health, sa division IA dédiée au monde médical

Vu ailleurs IBM réfléchit à se séparer de sa division Watson Health, qui applique des technologies d'intelligence artificielle pour aider les hôpitaux, assurances et pharmacies à gérer leurs données. Des objectifs ambitieux qui ne semblent pas se matérialiser, puisque cette division peine à séduire de nouveaux clients et à garder ses contrats existants.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

IBM envisagerait de vendre Watson Health, sa division IA dédiée au monde médical
IBM envisagerait de vendre Watson Health, sa division IA dédiée au monde médical © Cnil

Dans le cadre de sa restructuration, IBM envisage de vendre Watson Health, sa division dédiée au monde médical. Les discussions débutent autour d'une éventuelle cession débutent et pourraient ne pas déboucher sur un accord, rapporte le Wall Street Journal le jeudi 18 février 2021. Big Blue envisagerait aussi d'autres alternatives comme la vente à une société de capital-investissement ou la fusion avec une société dédiée.

Des solutions critiquées
Nombreuses sont les entreprises technologiques à se lancer dans le secteur médical. Un domaine pour lequel les technologies d'intelligence artificielle sont prometteuses et les retombées économiques considérables. Comme ses concurrents, IBM s'est aussi lancé dans cette direction en créant la division Watson Health en 2015. A ses débuts, Big Blue a déboursé des milliards de dollars pour faire l'acquisition de plusieurs entreprises dans le but d'acquérir de nombreuses données médicales afin d'entraîner ses algorithmes d'intelligence artificielle et proposer ses services aux hôpitaux et autres organismes de santé.

Watson Health ambitionne d'utiliser des technologies d'intelligence artificielle pour aider les hôpitaux, assurances et pharmacies à gérer leurs données. Ce projet affichait alors des objectifs ambitieux comme la révolution des soins de santé pour les patients cancéreux. Des ambitions qui sont allées de paire avec la publicité entourant Watson Health et ses solutions. Mais les produits se sont révélés ne pas être à la hauteur : non seulement Watson Health aurait eu du mal à acquérir de nouveaux clients mais la division aurait aussi perdu une partie des contrats signés. Preuve de la difficulté de Watson Health, de nombreux licenciements ont eu lieu en 2018.

IBM se concentre sur le cloud computing
Watson Health génère environ 1 milliard de chiffre d'affaires annuel mais n'est pas rentable, selon le WSJ auprès duquel IBM n'a pas souhaité commenter l'information. Un problème pour l'entreprise qui pivote vers les logiciels et les services de cloud hybride qui permettent à ses clients de stocker des données sur des serveurs privés et des clouds publics, comprenant ceux de ses rivaux Amazon et Microsoft.

Afin de renforcer ses actifs dans le cloud, IBM a racheté RedHat pour 34 milliards de dollars en 2018. Récemment, IBM a entrepris un plan de restructuration : elle se sépare de sa division en charge des services de gestion d'infrastructure informatique afin de se concentrer sur le cloud computing. En cédant Watson Health, IBM souhaite encore plus se concentrer sur la croissance de ses activités de cloud computing.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media