Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

IBM et Ubuntu préparent des PC professionnels à moins de 200 dollars

Leurs nouveaux ordinateurs à bas coûts seront fabriqués par le constructeur indien Simmtronics Semiconductors. Dotés d'un système d'exploitation Ubuntu Linux, ils seront étroitement liés à la suite de services en ligne d'IBM.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

IBM et Ubuntu préparent des PC professionnels à moins de 200 dollars
IBM et Ubuntu préparent des PC professionnels à moins de 200 dollars © DR

Dans la famille des ordinateurs à bas coûts pour les pays émergents, on connaît le XO de la fondation OLPC (« One Laptop Per Child » ou « Un portable par enfant »), qui a été créée par des chercheurs du MIT (Massachusetts Institute of Technology) afin d'offrir des ordinateurs à très bas coûts aux enfants (1,4 million de terminaux auraient déjà été distribués dans le monde, selon l'association). On connaît aussi les Classmate d'Intel, une ligne de PC durcis à petits prix destinés au monde éducatif. Et, dans des pays comme l'Inde ou le Brésil, des équipementiers locaux embarquent de plus en plus souvent le système d'exploitation open source Ubuntu pour proposer des configurations bon marché aux particuliers, selon Gerry Carr, responsable marketing de la société Canonical, le sponsor de la distribution Linux Ubuntu.

Quid des entreprises ? « Pour l'instant, les constructeurs qui proposent des ordinateurs sous Ubuntu le font surtout pour le grand public », explique Gerry Carr. Mais cela devrait changer assez rapidement, d'après lui : « Le nouvel accord que nous avons noué avec Simmtronics va nous permettre de proposer aux professionnels des PC portables abordables sous Ubuntu, configurés pour utiliser les services en ligne LotusLive d'IBM». Il fait suite au développement conjoint, par IBM et Canonical, d'une suite de logiciels et de services en ligne censée offrir aux entreprises une alternative complète à Windows pour les postes de travail, comprenant les outils de bureautique et de collaboration d'IBM (IBM Client for Smart Work).

Mariage de l'OS et des nouveaux services en ligne

Dans un premier temps, lesdites machines, baptisées Simmbook, seront commercialisées à moins de 200 dollars (149 euros) en Afrique du Sud - pays d'origine de Canonical -, en Inde, au Vietnam et en Thaïlande. A ce prix, elles semblent plutôt avantageuses. Dotés de puces Intel Atom (basse consommation) cadencées à 1,6 gigahertz, les Simmbook disposent en effet d'un gigaoctet de mémoire vive (DDR2), d'un disque SATA de 160 gigaoctets et d'un écran LCD de 10,1 pouces.

Quel est l'intérêt pour IBM ? « Dans les pays en voie de développement, où les accès à Internet ne sont pas aussi répandus que dans les pays riches, les éditeurs de services professionnels en ligne ont intérêt à proposer des solutions mixtes, alliant les nouveaux services en ligne et les logiciels installés localement », selon Gerry Carr. Ensemble, Simmtronics, IBM et Canonical vont proposer l'une des premières solutions de ce type aux entreprises. Gageons qu'il y en aura d'autres.

Christophe Dutheil

Mark Shuttlworth, fondateur d'Ubuntu, présente le Simmbook :



A lire aussi :
IBM met tout son poids derrière Ubuntu... face à Windows

 

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale