Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

IBM lance un projet de R&D à 33 millions d'euros autour de l'intelligence artificielle en France

IBM lance un projet de R&D autour de l'IA, en partenariat avec l'université Paris-Saclay et les entreprises Softeam Group, Decisionbrain et STET. Doté d'un budget de 33 millions d'euros, il a pour objectif d'épauler les entreprises dans l'amélioration de leurs performances grâce au développement d'une "plateforme d'apprentissage".
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

IBM lance un projet de R&D à 33 millions d'euros autour de l'intelligence artificielle en France
IBM lance un projet de R&D à 33 millions d'euros autour de l'intelligence artificielle en France © Carson Masterson-Unsplash

IBM annonce le lancement d'un projet de R&D autour de l'intelligence artificielle, baptisé AIDA pour "Artificial Intelligence for Digital Automation". Il est doté d'une enveloppe de 33 millions d'euros, dont un tiers est financé par Bpifrance dans le cadre du programme d'investissement d'avenir (PIA).

Un consortium public-privé
AIDA a pour ambition de développer "une plateforme d'apprentissage" permettant aux entreprises d'améliorer leur performance grâce à l'IA, pour augmenter leur productivité, parfaire l'efficacité de leurs systèmes automatisés et prendre de meilleures décisions.

Dans ce projet, IBM est accompagné par l'université Paris-Saclay pour qu'AIDA bénéficie des avancées les plus récentes en matière de recherche scientifique. Le consortium est complété par trois entreprises : Softeam Group, filiale de Docaposte spécialisée dans les solutions de transformation digitale, la société de programmation informatique Decisionbrain et STET qui gère le système de paiement de détail en France.

Faire de  la France comme leader en IA
Le géant américain promet que ce nouveau projet permettra le maintien voire la création d'emplois en France dans des domaines "à forte valeur ajoutée" et vise à accélérer la croissance des PME, notamment à l'international. Plus largement, AIDA doit contribuer à positionner la France comme "un leader" sur le marché de l'IA, face aux mastodontes américains et chinois.

Il y a un an et demi, IBM inaugurait son laboratoire d'IA installé sur le plateau de Saclay composé d'une trentaine de chercheurs. Ces différents dispositifs s'inscrivent dans la stratégie menée par le Gouvernement sur l'IA, dont les grandes lignes ont été présentées pour la première fois en 2018 lors de la conférence "AI for Humanity".

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media