Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

IBM peaufine un boîtier « tout-en-un » pour les PME

Big Blue s'apprête à proposer aux entreprises de moins de 500 salariés une appliance matérielle Lotus Foundations Start sous Linux, intégrant ses logiciels de collaboration et de productivité. Elle embarquera un hyperviseur VMware permettant de faire tour
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

IBM peaufine un boîtier « tout-en-un » pour les PME
IBM peaufine un boîtier « tout-en-un » pour les PME

Et pan ! Tandis que Microsoft lance les deux nouvelles moutures de ses logiciels serveurs « intégrés » pour les petites entreprises (SBS et EBS 2008), IBM annonce qu'il sortira en décembre une appliance IBM Lotus Foundation Start pour cette même cible, précisant que son boîtier sous Linux intégrera « tout ce qui est utile pour mettre en place une infrastructure informatique fiable » et qu'il pourra être installé en moins d'une heure. Pour les clients qui ont besoin de Windows pour faire tourner certaines applications, un hyperviseur VMware est aussi en test afin de les aider à installer ce système d'exploitation dans une partition virtuelle. Ainsi, si Windows vient à « planter », précise aimablement Big Blue, « l'entreprise pourra toujours accéder aux fonctionnalités coeur de Lotus Foundations sans redémarrage ».

Apparu cet été sous la forme d'une appliance logicielle - intégrant un système d'exploitation Linux et des applicatifs dans une machine virtuelle pré-configurée -, le boîtier Lotus Foundations Start sera basé sur un serveur System x d'IBM. Il rassemblera des solutions de collaboration (Lotus Notes/Domino), la suite bureautique Lotus Symphony (basée sur OpenOffice) et des outils de sauvegarde automatique des données et de restauration du système. Lotus Foundations Start sera par ailleurs doté de fonctionnalités pour sa maintenance à distance et pour les mises à jours automatique, ce qui devrait le distinguer, se targue IBM, « des solutions IT traditionnelles, comme Microsoft Small Business Server, et de leur lot de mises à jour de sécurité, de patchs urgents et de mises à jour des systèmes d'exploitation. » Reste maintenant à connaître son prix, qui n'a pas été précisé par Big Blue.

Christophe Dutheil
 

 
media