Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

IBM préparerait une nouvelle vague de licenciements d'une ampleur inédite

Selon un journaliste spécialisé américain, IBM pourrait engager la plus grosse restructuration de son histoire, avec plus de 118 000 suppressions de postes. Un porte-parole de Big Blue a démenti cette information, le site Techcrunch évoque de son côté un plan prévoyant entre 11 000 et 12 000 postes en moins.
mis à jour le 27 janvier 2015 à 08H54
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

IBM préparerait une nouvelle vague de licenciements d'une ampleur inédite
IBM préparerait une nouvelle vague de licenciements d'une ampleur inédite © Kansir - Flickr - C.C

[Actualisé mardi 27 janvier à 8h30] Un porte-parole d'IBM a démenti lundi 26 janvier l'information publiée par le journaliste américain, contributeur de Forbes, qui indiquait un peu plus tôt que le groupe américain s'apprêtait à supprimer 26% de ses effectifs. Le site américain Techcrunch indique de son côté que le nombre de suppressions de poste envisagées se situerait en fait plus précisément entre 11 000 et 12 000, citant une source interne.

Selon le journaliste américain Robert X. Cringely, contributeur du magazine économique Forbes, IBM s'apprête à dévoiler un nouveau plan de réorganisation d'une ampleur inédite. L'auteur du livre "Le déclin d'IBM, la chute d'une icône américaine", paru en juin 2014 - généralement bien informé sur le géant de l'informatique - croit savoir que "Big Blue" va annoncer de nouvelles coupes sombres dans ses effectifs. Il évoque l'hypothèse d'une suppression de 26% des postes de l'entreprise, soit plus de 118 000 emplois dans le monde.

Le projet porterait le nom de code "Chrome" en interne. Il pourrait être annoncé dans les prochains jours, pour une mise en oeuvre rapide, à en croire le journaliste américain, qui confirme des informations parues sur le site The Register début janvier. Celui-ci expliquait que la séparation historique des activités de la marque en trois branches - matériel, logiciel et services - serait bientôt de l'histoire ancienne.

résultats en baisse continue depuis onze trimestres

Le 20 janvier, pour le onzième trimestre consécutif, IBM a publié des résultats en baisse. Sur les trois derniers mois de 2014, il a réalisé un chiffre d'affaires en chute de près de 12% sur un an à 24,11 milliards de dollars. Le bénéfice net a reculé à 5,48 milliards de dollars (4,74 milliards d'euros), soit 5,51 dollars par action, contre 6,19 milliards (5,73 dollars par action) un an plus tôt.

Le groupe a multiplié les cessions ces dernières années, se désengageant du hardware (à l'exception notable des mainframes) pour se réorienter sur des secteurs d'activité plus rentables, comme le cloud, la mobilité, la sécurité et l'analyse de données. IBM a également signé un partenariat avec Apple pour développer conjointement des applications mobiles à destination des professionnels.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

2 commentaires

un autre IBMer
27/01/2015 23h20 - un autre IBMer

je pense que Virginia Rometty est à la RAG (salaire minimun dans la convention IBM) avec ses 14 Millions annuels. C est pourquoi elle a recu des primes pour "boucler" les fins de mois.

Répondre au commentaire | Signaler un abus

IBMer francais
26/01/2015 15h28 - IBMer francais

Alors que la Corp vient d'annoncer des résultats médiocres, en baisse depuis 11 trimestres consécutifs, Madame Virginia Rometty, Notre CEO, a probablement reçu une notation PBC 1, la seule qui permettrait de justifier ses revenus exceptionnels en actions et stock-options! (source yahoo finances) 27 aout 2014 - 27,678 actions - stock option gain de $101.33 par action. => Gain de 2,677,000$ 27 aout 2014 - 10,819 actions - vente sur le marché à environ $191.93 par action. => Gain de 2,076,000$ 27 aout 2014 - 10,518 actions - vente sur le marché à environ $191.78 par action. => Gain de 2,016,000$ 1er février 2014 - 16,528 actions vente directe à IBM sans passer par le marché! à $176.59 par action. => Gain de 2,918,679$ TOTAL en 2014 9 687 679$ uniquement en action. Sans doute pour récompenser une année 2014 exceptionnelle!

Répondre au commentaire | Signaler un abus

 
media