Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

IBM s'offre Instana, start-up spécialisée dans la supervision automatisée de la performance des applications

Après avoir annoncé l’acquisition de TruQua, IBM poursuit ses emplettes et officialise le rachat d’Instana, start-up allemande spécialisée dans l’analyse des performances applicatives. Deux opérations qui visent à muscler l’offre cloud hybride du géant américain.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

IBM s'offre Instana, start-up spécialisée dans la supervision automatisée de la performance des applications
IBM s'offre Instana, start-up spécialisée dans la supervision automatisée de la performance des applications © Carson Masterson-Unsplash

IBM a annoncé le 19 novembre le rachat d’Instana, entreprise germano-américaine spécialisée dans les logiciels de gestion de performances d’applications. Cette acquisition, dont le montant n’est pas divulgué, suit de quelques jours la mainmise du géant de l’informatique sur TruQua, spécialiste de l’environnement SAP.

Des outils de visualisation 3D pour représenter les anomalies
Fondée en 2015 et basée à Solingen, en Allemagne, Instana édite des logiciels APM (Application Performance Management). Ils tirent parti de technologies d’intelligence artificielle pour surveiller et gérer les performances des applications utilisées dans les architectures de micro-services, et superviser les applications cloud native. Elle fournit notamment des outils de visualisation 3D et graphiques générés à partir d'algorithmes d'apprentissage automatique. La suite logicielle comprend également une solution de surveillance des performances, un enjeu majeur à l’heure des migrations et déploiements vers le cloud.

L’approche d’Instana repose sur l’analyse en temps réel des logiciels et applications utilisés par une entreprise. Implémentée dans les serveurs, l’outil détecte d’abord les différents éléments et il cartographie ensuite l’ensemble des interactions en temps réel. Instana utilise toutes ces informations afin de détecter automatiquement et instantanément les anomalies liées aux performances. Concrètement, le logiciel peut ainsi surveiller les performances d’une application d’encaissement mobile, d’achat en ligne, de transactions bancaires comme de formulaires de contact ou de réclamation.

Instana emploie une centaine d’employés, répartis entre Solingen, Chicago et San Francisco. La société a levé 57 millions de dollars depuis sa création.

Les activités d'IBM scindées en deux
Quant à TruQua, elle s’est spécialisée dans les migrations de solutions SAP des ERP dans le cloud et plus généralement dans l’expertise technique et opérationnelle autour des solutions logicielles de l’éditeur allemand. Une expertise dont IBM a besoin alors qu’il revendique plus 5 500 projets SAP auprès de plus de 400 entreprises. "L’acquisition de TruQua renforce encore l’expertise d’IBM dans le domaine de la finance et démontre notre engagement à soutenir les initiatives stratégiques des directeurs financiers", ajoute Rahul Kalia, partenaire de gestion global pour Enterprise Cloud Applications chez IBM Services.

Ces deux rapprochements s’inscrivent dans la stratégie d’IBM dont le dirigeant Arvind Krishna a annoncé en octobre renforcer l’offre sur le cloud hybride et les capacités en intelligence artificielle. Instana sera intégrée à l’offre IBM Watson AIOPS et à l’offre IBM Cloud Pak for Automation. La société a également indiqué se séparer de certaines activités de gestion des infrastructures, captées par une nouvelle entité, baptisée NewCo. Ce désengagement doit prendre effet d'ici la fin de 2021.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media