Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

IBM transfère ses outils de collaboration sur les tablettes

"Consumérisation" technologique oblige, IBM sort de son pré carré des grandes entreprises et multiplie les innovations censées faciliter l'adoption de ses logiciels sur les tablettes les plus en vogue sur le marché grand public. Il vient de mettre au point huit nouvelles applications pour l'iPad et les terminaux sous Android...
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

IBM transfère ses outils de collaboration sur les tablettes
IBM transfère ses outils de collaboration sur les tablettes © D.R.

Pour IBM, la mobilité n'est plus une option mais un facteur clé d'innovation technologique. Quelques semaines après le lancement d'un nouveau service visant à faciliter l'administration de tous les terminaux mobiles (pros et persos), le groupe vient ainsi de présenter pas moins de huit nouvelles applications de collaboration et de réseaux sociaux pour les tablettes et les smartphones.

Destinées aux professionnels, ces applications n'ont pas vocation à être prises en charge par les directions des systèmes d'information des clients d'IBM. Mais elles sont dès à présent disponibles sur les deux principales places de marché : l'App Store d'Apple, bien sûr, mais aussi l'Android Market de Google.

Selon IBM, les huit solutions ont malgré tout été développées "pour répondre aux exigences des entreprises". Elles sont étroitement liées à ses logiciels existants de collaboration, de réseaux sociaux et de conférence en ligne, pour la plupart associés à de nouvelles "apps". Et elles complètent ses outils de développement d'applications mobiles (Mobile Technology Preview et IBM WebSphere Portal Mobile Experience).

Connections, le logiciel de réseau social d'entreprise du groupe a désormais son extension gratuite sur l'iPad et l'iPhone (IBM Connections sur iPad). Il en va de même du logiciel de conférence web d'IBM (LotusLive Meeting), de sa suite de bureautique (Lotus Symphony), de l'offre de communication unifiée (IBM Sametime Unified Telephony) et de la messagerie instantanée (IBM Sametime), qui peuvent tous aussi être installés sur des terminaux sous Android.

Un mouvement de fond

Quant à la messagerie Lotus Notes, pierre angulaire de l'offre de collaboration d'IBM, elle s'accompagne désormais d'une application Lotus Notes Traveler permettant d'ajouter en quelques clics une mini-application web (un "widget") sur l'écran d'accueil de n'importe quel terminal mobile.

Cet accent sur la mobilité n'a rien de surprenant. À l'appui d'une récente étude menée par le cabinet IDC auprès de 100 responsables informatiques de grandes entreprises implantées en France, IBM rappelle que "les employés demandent de plus en plus à utiliser leur smartphone et leur tablettes personnel dans le cadre professionnel" : 67% des collaborateurs interrogés par IDC ont indiqué utiliser leurs smartphones personnels dans le cadre leur travail.

L'institut Gartner dresse un constat similaire. L'un de ses consultants, spécialisé dans les logiciels de décisionnel (business intelligence), considérait récemment l'arrivée d'applications d'aide à la décision sur l'iPad comme la forme la plus visible de la "consumérisation" de l'informatique, autrement dit de l'utilisation des logiciels et d'équipements personnels à des fins professionnelles.

Sur ce point encore, IBM n'est pas en reste : il propose depuis peu une nouvelle application  permettant aux utilisateurs de son logiciel de décisionnel Cognos de consulter leurs précieux tableaux de bord sur l'iPad.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale