IBM : vers une nouvelle génération de puces

IBM a annoncé qu'il sera bientôt capable de fabriquer des microprocesseurs plus rapides et moins consommateurs d'énergie en superposant des composants.

Partager

La technique consiste à percer de petits trous dans des galettes de silicium et à les remplir de métal. Les composants, notamment la mémoire, peuvent ensuite être empilés sur le corps du microprocesseur, éliminant donc le besoin de recourir à des fils disposés sur les côtés et réduisant la distance que doivent parcourir les signaux électriques.

IBM prévoit d'utiliser cette nouvelle technique pour fabriquer des microprocesseurs de gestion d'énergie destinés à des appareils sans fil d'ici la fin de l'année, avec pour effet de réduire l'énergie utilisée de 40%, a indiqué Lisa Su, responsable de la recherche sur les microprocesseurs chez IBM.

La firme américaine espère ensuite intégrer cette innovation à ses puces standard.

U.N. avec Reuters

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS