IBM veut faire de Watson le Google de la recherche scientifique

IBM a lancé ce mercredi une version de Watson, son système informatique permettant d'identifier rapidement des schémas récurrents dans des masses importantes de données, à destination de la recherche scientifique.

Partager
IBM veut faire de Watson le Google de la recherche scientifique

IBM décline son super ordinateur Watson dans de nouveaux domaines. La firme d'Armonk a dévoilé une nouvelle fonctionnalité, le "Watson Discovery Advisor", qui permettra d'accélérer le rythme des découvertes scientifiques et médicales grâce à sa capacité à déceler des interactions de composés chimiques et de reconnaissance du langage humain. Le système informatique permet également de visualiser les connections existantes entre données, indique le géant technologique dans un communiqué.

Ce service sera accessible via le cloud et son principe d'informatique partagée. Quelques chercheurs et scientifiques utilisent d'ores et déjà Watson pour passer au crible les piles de publications scientifiques publiées quotidiennement.

Sanofi parmi les premiers utilisateurs

L'entreprise pharmaceutique Johnson & Johnson "apprend" au système à déchiffrer et reconnaître les résultats de tests publiés dans les journaux pour rendre les études en matière de médicaments plus efficaces.

Son homologue français Sanofi l'utilise pour identifier les utilisations alternatives de molécules existantes.

"En moyenne, un bon jour, un scientifique peut lire une à cinq études", estime le professeur Olivier Lichtarge, chercheur et docteur à l'université de médecine de Baylor, arguant que Watson a automatiquement analysé pour lui 70 000 publications sur une certaine protéine, un fardeau qui, juge-t-il, lui aurait pris près de 38 ans.

Avec Reuters (Marina Lopes, Patrice Mancino)

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER Santé

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS