Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

IBM vous laisse tester un ordinateur quantique sur son cloud

Vidéo Avis aux passionnés de technologie ! IBM repousse les limites du cloud en y rendant disponible un ordinateur quantique expérimental, situé physiquement dans son centre de recherche T.J. Watson à New York City. Les plus courageux sont invités à y tester des algorithmes et à se livrer à des expériences pour trouver de nouveaux usages à cette technologie de pointe.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

 

Vous rêvez de programmer sur un ordinateur quantique, dont la capacité à résoudre certains calculs est sans commune mesure avec celle d'un ordinateur traditionnel ? C'est votre jour de chance. IBM a annoncé le 3 mai une nouvelle initiative, baptisée IBM Quantum Experience, qui consiste à mettre à disposition de tous un ordinateur quantique via le cloud.

 

Accélérer l'innovation

Les utilisateurs pourront lui faire exécuter des algorithmes et tester toutes sortes d'expériences et de simulations, directement depuis un PC ou un smartphone. "Cette plateforme facilitera l’accélération de l’innovation dans le domaine des technologies quantiques, notamment en aidant la communauté scientifique à lui découvrir de nouvelles applications," explique dans un communiqué Arvind Krishna, le directeur d'IBM Research.

 

Il ne s'agit évidemment pas d'un ordinateur quantique universel (aux capacités pleinement réalisées) mais d'un prototype expérimental, qui ne dispose que de 5 qubits (bits quantiques, dont la valeur n'est pas binaire comme les bits classiques mais consiste en une superposition d'états). IBM estime que pour atteindre des performances dignes d'un ordinateur quantique universel, un processeur devra comprendre entre 50 et 100 qubits. Aucune machine de ce type n'existe à l'heure actuelle, mais Big Blue pense qu'elles seront une réalité au cours des dix prochaines années.

 

Un procédé de fabrication plus simple à maîtriser

Et le pionnier de l'informatique compte bien être celui qui y parviendra, devançant en cela des entreprises comme D-Wave, Microsoft, Intel ou Google. Il s'appuie pour cela sur des qubits élaborés à partir de métaux supraconducteurs sur un substrat de silicium. Une approche qui a l'immense intérêt d'utiliser des techniques de fabrication électronique standard, par opposition aux techniques utilisant le spin ou la charge de particules. IBM espère ainsi pouvoir industrialiser sa méthode plus facilement, et compte d'ailleurs ajouter de nouveaux qubits à son offre cloud au fil du temps.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

16 commentaires

Alain MOCCHETTI
18/07/2018 21h58 - Alain MOCCHETTI

LA CHINE VEUT CONSTRUIRE LE SUPERCALCULATEUR QUANTIQUE LE PLUS PUISSANT AU MONDE Pour riposter au futur Supercalculateur Quantique de la NSA dont les caractéristiques sont classées Confidentiel Secret Défense par les USA (elles ne sont pas accessibles sur la Toile, personne ne les connait en dehors de la NSA sauf peut-être d’Edward Snowden qui a trahi sa Nation les USA), la CHINE dans le secret le plus total envisage de construire l’équivalent du futur Supercalculateur de la NSA en plus puissant. Ne connaissant pas la Puissance de Calcul du futur Monstre de la NSA, les Chinois vont devoir calculer les caractéristiques minimales d’un Supercalculateur Quantique capable de décoder tous les cryptages existant au Monde et vont construire 3 à 5 fois plus puissant et procéder à la programmation des Programmes de Décryptage qui relèvent aussi du Secret Défense. Un tel Supercalculateur aura un coût sans précédent, certains parlent de plusieurs milliers de milliards d’euros. La Chine a fait un premier pas en construisant le Sunway TaihuLight dont la puissance est de 93 Pétaflops pouvant atteindre 125 Pétaflops. Sunway TaihuLight est moins puissant d’un facteur 3 que D – Wave X2 le Supercalculateur Quantique de la NASA et de GOOGLE qui vaut 15 milliards d’euros et qui développe une Puissance de Calcul de 300 Pétaflops sous 1000 Qubits. En faisant abstraction des 7 Supercalculateurs Exaflopiques Binaires en cours de construction dans le Monde, D – Wave est actuellement le Supercalculateur en fonction le plus puissant au Monde. Il n’y a pas que la Chine qui envisage une riposte, toutes les grandes Nations du Monde sauf bien sur les USA et la Chine font la même démarche que cette dernière. A mon avis, elles attendent que la NSA publie les caractéristiques informatiques de son futur Supercalculateur Quantique. Suite dans une prochaine Rubrique SUPERCALCULATEUR QUANTIQUE. Le présent pavé de texte sera publié sur le Journal Facebook de DAVID MOCCHETTI mais aussi sur GOOGLE à raison de 100 fois et sur YOUTUBE à raison de 40 fois. Alain Mocchetti Ingénieur en Construction Mécanique & en Automatismes Diplômé Bac + 5 Universitaire (1985) UFR Sciences de Metz alainmocchetti@sfr.fr alainmocchetti@gmail.com @AlainMocchetti Mon Journal Scientifique DAVID MOCCHETTI : Https://www.facebook.com/alainmocchetti

Répondre au commentaire | Signaler un abus

Bernard
28/06/2016 18h28 - Bernard

Voilà une méthode adroite pour externaliser gratuitement les tests d'un matériel en cours de mise en forme. Bienvenue donc à tous les pigeons qui iront faire mumuse sur ce cloud . Merci à eux. Autant d'économies de réalisées par IBM ! Musclés du cerveau les gars hein !

Répondre au commentaire | Signaler un abus

Joan Luc Labòrda
29/06/2016 23h13 - Joan Luc Labòrda

Effectivement en permettant de faire mumuse sur ce cloud, IBM fait une bonne affaire en externalisant les tests de ses matériels et de ses programmes, il est donc gagnant. Celui qui fait mumuse sur va y gagner aussi en apprenant de nouvelles techniques de programmation parce que la programmation d'un système quantique est probablement très différente de celle d'un système classique

Signaler un abus

Bernardo
30/06/2016 18h13 - Bernardo

C'est ce qu'on appelle de l'open innovation et c'est une excellente démarche. Des tests ont surement été réalisés au préalable par les équipes d'IBM ou ses sous-traitants et d'autres seront réalisés à l'issue de cette période. Tout le monde y gagne :) envoy

Signaler un abus

Okitique
02/09/2016 23h57 - Okitique

Commentaire purement gratuit, sans intelligence... Jaloux peut-être?

Signaler un abus

prévault
15/06/2016 19h05 - prévault

merveilleuse expérience ! nous approchons d'une certaine compréhension du vivant et les algorithmes récoltés serviront au progrès de la connaissance du vivant...

Répondre au commentaire | Signaler un abus

Tyuri
21/06/2016 12h36 - Tyuri

connaissance du vivant...tu parles d'un progrés..;Pour mieux le détruire comme on fait depuis 200 ans environ? Et Monsanto va nourrir la planète aussi...Ah les rêveurs...C'est une grande plaie...

Signaler un abus

Dany
29/06/2016 15h38 - Dany

Les rêveurs sont une grande plaie? Sans blagues, ce sont les rêveurs qui vont évoluer l'humanité. Le fait de comprendre le vivant de mieux en mieux nous permet de prendre conscience du mal que nous faisons à notre planète et ses habitants...

Signaler un abus

maxitonni
05/06/2016 12h15 - maxitonni

mince je vais louper ça, moi qui voulait reprendre mes études informatiques pour la retraite. en meme temps , vu la puissance de la boite, je me demande si c'est pas du vol. ils vont surveiller tout ce qui passe et teste. qui dit qu'ils ne vont pas reprendre l'idée de l'algorythme à leur propre compte. et on y verra que du feu si c'est repris pour un programme secret de défense ou autre.

Répondre au commentaire | Signaler un abus

Hegurka
15/06/2016 12h56 - Hegurka

@maxitonni: arrêtez de dire n'importe quoi.

Signaler un abus

Wiz
15/06/2016 17h18 - Wiz

Savez-vous seulement ce qu'est un "hello word" avant de donner votre avis sur une offre cloud qui propose de tester une nouvelle techno ? Votre commentaire est affligeant de bêtise.

Signaler un abus

seb
16/06/2016 03h31 - seb

pas faux, je pense pareil...

Signaler un abus

PLANCK
17/06/2016 12h11 - PLANCK

Oh, vous n'auriez pas du donner une indication sur votre age : les experts (12-13 ans ?) qui ont tout compris (@WIZ: sérieux, vous n'avez pas dépassé le "hello world" ?) vous tombent dessus juste parce que votre commentaire est un peu décalé ! Vous ne dites pas n'importe quoi, vous le dites juste avec des notions un peu désuètes pour ces minots. Sur le fond, vous avez évidemment raison, IBM est une entreprise et si elle propose à des ingénieurs sélectionnés (euh, les deux zouaves précédents, va falloir bosser à l'école...) d'accéder à son ordinateur quantique, ce n'est pas gratuit : IBM se réserve le droit de regard sur tout ce qui est développé, et évidemment pourra faire son marché pour embaucher les meilleurs programmeurs (les meilleurs, j'ai dit, @WIZ, t'es pas concerné).

Signaler un abus

lostanlen
18/06/2016 19h24 - lostanlen

Je confirme: arrêtez de dire n'importe quoi !

Signaler un abus

FrozzyHack
23/06/2016 09h14 - FrozzyHack

Mafoi, en se renseignant un minimum on peut voir que la NSA travaille sur un ordinateur quantique depuis plusieurs années...

Signaler un abus

Osten-Sacken
25/06/2016 15h14 - Osten-Sacken

Utiliser à des fins secrètes, militaires, renseignements ou autres : de ce côté-là, tout est déjà bien plus avancé que ce que nous savons en lisant ces pages classiques, à mon avis les scientifiques les plus pionniers sont payés voire sous pression pour que les services de renseignements militaires soient les premiers à profiter des nouvelles formules

Signaler un abus

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale