Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Identité numérique : Le portail FranceConnect est boudé par les entreprises

Vu ailleurs Conçu à l'origine pour simplifier les relations entre usagers et administrations, le portail FranceConnect est également ouvert au secteur privé. Pourtant, les entreprises ne se sont pas emparées de cet outil. La Direction interministérielle du numérique n'a reçu qu'une cinquantaine de demandes et a donc de décidé de prolonger d'une année la période d'expérimentation.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Identité numérique : Le portail FranceConnect est boudé par les entreprises
Identité numérique : Le portail FranceConnect est boudé par les entreprises © AV

Par un arrêté du 11 mai 2020, la Direction interministérielle du numérique (Dinum) déployait pour un an une expérimentation du portail FranceConnect par les entreprises opérant dans le secteur de la santé, de l'éducation, du social, des transports et de la location.

FranceConnect ne séduit pas
Un an plus tard, le constat est assez mauvais : très peu d'entreprises se sont emparées de cette fonctionnalité, rapporte Les Echos dans un article publié ce vendredi 2 juillet. Par conséquent, la Dinum a décidé de prolonger la période de test d'une année supplémentaire espérant que cette fois-ci l'expérimentation séduise.

Pour rappel, FranceConnect est un dispositif d'authentification en ligne mis en place par l'Etat. Son objectif premier est de permettre aux citoyens de se connecter aux sites et services publics numériques pour lesquels leur identité a déjà été vérifiée. Un code unique permet de se connecter à chaque site sans avoir besoin de créer un compte à chaque fois.

L'authentification se fera par le biais du fournisseur d’identité que l’usager aura choisi, à condition que le niveau d’authentification du compte (faible, substantiel, élevé) soit au moins équivalent à celui requis par le fournisseur de services en question. Le groupe La Poste propose son service d'identité numérique via FranceConnect. 

Un identifiant unique
C'est en 2018, pour la première fois, que l'Etat a décidé d'ouvrir le bénéfice de FranceConnect au secteur privé. Divers acteurs financiers s'étaient emparés de cette nouvelle fonctionnalité, tels que Harmonie Mutuelle ou Younited Credit. Pour les acteurs privés, FranceConnect est un moyen d'accroître le trafic sur leur site car les internautes n'ont besoin d'utiliser qu'un identifiant unique.

Le second déploiement - dédié aux secteurs de la santé, des transports, de la location et de l'éducation - a beaucoup moins bien fonctionné. Interrogée par Les Echos, Christine Balian, la directive du programme à la Dinum, explique n'avoir reçu "qu'une cinquantaine de demandes". Or, "compte tenu de la situation sanitaire, très peu d'entreprises ont concrètement installé le bouton FranceConnect sur leurs sites Web".

Raison pour laquelle la Dinum se donne un nouveau délai. "Nous voulons vérifier que ça marche, que cela simplifie la vie des internautes tout en sécurisant leur démarche et en améliorant drastiquement l'expérience-utilisateur du service concerné", détaille Christine Balian. La crise sanitaire et économique provoquée la pandémie de Covid-19 pourrait expliquer en partie ce raté. Un observateur du secteur de l'identité numérique, cité par le média économique, regrette également le manque de communication sur cette initiative.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.