Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

[IFA 2018] Exosquelette, robots shopping et porteur de bagages… Au-delà de l’effet waouh, comment les robots LG s’installent dans le BtoB

LG a profité de l’IFA 2018 pour présenter son tout nouveau robot : un exosquelette nourri à l’IA et connecté aux robots de services présentés au CES 2018. L’occasion pour le constructeur coréen de mettre en avant ses ambitions en matière de robotique, nouvelle activité stratégique pour le groupe.

Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Exosquelette, robots shopping et porteur de bagages… Au-delà de l’effet waouh, comment les robots LG s’installent dans le BtoB
[IFA 2018] Exosquelette, robots shopping et porteur de bagages… Au-delà de l’effet waouh, comment les robots LG s’installent dans le BtoB © LG

Le robot star de l’IFA 218 était sans aucun doute le LG CLOi SuitBot. L’exosquelette développé par le groupe coréen a en effet attisé les curiosités. Ce "robot portable humain", comme le définit LG, vise à faciliter les mouvements des travailleurs en entrepôt ou en usine et à soulager les personnes portant des charges plus lourdes.


Un exosquelette connecté et nourri à l’IA

Le CLOi SuitBot couvre partiellement les jambes et dispose d’une ceinture pour soutenir le bas du dos. Contrairement à d’autres exosquelettes, il est équipé de chaussures de type "sandales" et d’une fonction de réglage automatique facilitant l’équipement de l’utilisateur. Mais surtout, et c’est là que LG souhaite faire la différence, le CLOi SuitBot est doté d’une intelligence artificielle lui permettant, grâce à la reconnaissance et à l’analyse de données biométriques et environnementales, de détecter le porteur, mais aussi de mesurer et d’analyser ses mouvements afin de s’ajuster à ses besoins pour lui suggérer des positions optimales.


Autre spécificité : CLOi SuitBot peut se connecter aux trois autres robots CLOi annoncés au CES 2018 : Servant Robot, Porter Robot et Shopping Cart Robot. Objectif : "faire partie d'un écosystème de travail intelligent afin de fournir des informations et des outils sur des lieux de travail tels que l’industrie, la logistique et la distribution", explique le groupe dans un communiqué.


La robotique, une nouvelle activité clé pour LG

 

 

Au-delà de l’effet waouh, CLOi SuitBot marque une étape supplémentaire dans la stratégie de LG en matière de robotique, activité étroitement liée à la stratégie plus large de LG en matière d’IA et de deep learning. Développé en partenariat avec la start-up coréenne SG Robotics, cet exosquelette matérialise en effet la politique d’investissement du groupe coréen dans le secteur. "Le CLOi SuitBot de LG témoigne de notre engagement total à étendre notre portefeuille de robots de service offrant une commodité et une innovation tangibles dans nos vies", déclare Song Dae-hyun, président de la société Home Appliance & Air Solution de LG, dans un communiqué.
 

Début juillet 2018, le constructeur coréen a annoncé avoir engagé 90 millions de dollars en douze mois dans les start-up spécialisées dans la robotique (lire encadré ci-dessous).  Le groupe a ainsi investi dans quatre start-up sud-coréennes en 2017 (Acryl Inc., SG robotics, Robotis et Robostar). Dernier financement en date : Bossa Nova Robotics, start-up californienne spécialisée dans les robots inventaires pour le retail, qui a officialisé une levée de fonds de 29 millions de dollars le 21 juin 2018. Une première prise de participation dans une start-up outre-Atlantique qui confirme bien les ambitions de LG.
 

Des robots au service des aéroports, des hôtels et du retail

Concernant les déploiements de ses robots CLOi, le Coréen reste discret. Après l’expérimentation des robots Airport Guide et Airport Cleaner dévoilés eux au CES 2017 à l’aéroport d’Incheon de Séoul (lire le bilan ci-dessous), "les trois robots de services conceptuels que nous avons dévoilés au CES sont en préparation pour leurs tests pilotes, mais il n’y a pas de calendrier spécifique pour le déploiement général", indique Dong-Hoon Yi, senior researcher au sein de la division Electronics Smart Solutions Business de LG, interrogé avant l’été 2018 par L’Usine Digitale.

Mais une chose est sûre : "L'objectif à long terme de LG est d'étendre notre portefeuille de robots de service aux magasins de détail et au secteur de l'hôtellerie, et de développer une réputation en tant que marque de robot spécialisé", annonce-t-il.

Les 5 start-up de la robotique sur lesquelles parie LG
• Fondée il y a 7 ans par une équipe d’universitaires de l’Institut coréen des sciences et de la technologie (KAIST), Acryl Inc. fournit un plateforme d’intelligence artificielle, baptisée "Jonathan", capable de reconnaître les émotions et la signification d’un texte, la parole et les images basées sur le Big Data et l'apprentissage en profondeur pour réaliser une IA en situation réelle.
• Créée en 2017, SG ROBOTICS est une start-up qui développe des robots portables pour assister les personnes dans leur mobilité, notamment pour les patients paraplégiques et atteintes de maladies neuro-musculaires. Elle travaille par exemple sur la commercialisation d’un robot portable pour les enfants et s’est distinguée à plusieurs reprises pour le SG ROBOTICS’ WalkON.
Robotis est spécialisés dans les solutions de robotique et notamment les robots dits éducationnels. Elle est notamment reconnue pour ses actionneurs intelligents exclusifs utilisés dans les robots à articulations multiples et produit du matériel tel que des contrôleurs et des modules de capteurs pour les logiciels de programmation de robots.
Robostar est un fabricant pour l’industrie des robots. Sa mission est d'être un fournisseur de solution unique pour les entreprises impliquées dans des secteurs tels que le mobile, l'affichage, l'automobile et les semi-conducteurs.
• Après s'être lancée il y a une dizaine d'années en Californie avec un petit jouet, Bossa Nova Robotics  a pivoté en 2013 pour se lancer dans le retail et développer des robots autonomes capables de faire l’inventaire des rayons. Hauts de 60 cm, ces robots sont dotés de caméras et de capteurs leur permettant de lire les étiquettes RFID, les codes-barres et de faire de la reconnaissance d’images. Ils ont déjà parcouru plus de 3000 km dans les allées de Walmart aux Etats-Unis.

"Notre intention est d'introduire ces robots dans d'autres aéroports"

Après un lancement au CES 2017, LG a déployé ses robots Airport Guide et Airport Cleaner en juillet 2017 à l’aéroport d’Incheon de Séoul en Corée du Sud pour les JO d’hiver. Interviewé 9 mois après leur déploiement, Dong-Hoon Yi, senior researcher au sein de la division Electronics Smart Solutions Business de LG, livre un premier bilan à L’Usine Digitale.

Quel est le bilan du test du Robot Airport Guide à l’aéroport Incheon de Séoul. Quel est le taux d'utilisation ?

Le robot Airport Guide a aidé en moyenne plus de 25 passagers par jour.

Quelles conclusions en tirez-vous?
Les robots industriels actuels sont suffisamment avancés pour pouvoir être déployés dans des environnements où ils peuvent coexister avec la population en général, mais il reste encore beaucoup à apprendre sur les interactions homme-robot.

Quel type de données avez-vous récupérées pour les deux robots ? Et qu’allez-vous en faire ?
Nous avons capturé des données telles que la distance parcourue/couverte, les utilisateurs par langue, les questions les plus fréquemment posées, la destination la plus demandée, entre autres.

Allez-vous déployer ces robots dans d'autres aéroports ?
Actuellement, nous sommes en train d'analyser les informations recueillies lors de ce dernier test pour améliorer davantage nos robots. Notre intention est d'introduire ces robots dans d'autres aéroports et espaces publics et ces détails seront annoncés une fois finalisés.

Quels sont les prix de ces robots?
Aucun détail de prix n'a été confirmé à ce jour.

Quels sont les objectifs de LG dans le secteur des aéroports?
Notre objectif est assez simple: offrir une réelle commodité et une innovation dans la vie des voyageurs. Et ce n'est que le début. LG continuera à développer une large gamme de produits pour les robots commerciaux et domestiques, tout en recherchant de nouvelles opportunités pour contribuer à l’avancement de l’industrie de la robotique.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale