Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

[IFA 2018] LG dévoile les trois piliers de sa stratégie IA pour la maison, mais pas seulement...

Vidéo LG a inauguré le premier jour de l’IFA 2018 avec la keynote attendue de son CEO, Jo Seong-jin, et de son CTO, Dr. I.P Park. L’occasion pour le constructeur coréen de détailler sa vision et sa stratégie "AI-first" et sa traduction dans les domaines BtoB comme BtoC. Voici ce qu’il faut retenir.

mis à jour le 06 septembre 2018 à 08H28
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

LG dévoile les trois piliers de sa stratégie IA pour la maison, mais pas seulement...
[IFA 2018] LG dévoile les trois piliers de sa stratégie IA pour la maison, mais pas seulement... © SMG

LG avait profité du CES 2018 en janvier pour lancer LG ThinQ, sa marque IA dédiée aux produits grand public, et affirmer sa stratégie en matière d’intelligence artificielle. A l’IFA, qui s’est tenu du 31 août au 5 septembre 2018 à Berlin, la marque en a détaillé le mode opératoire et ses nouvelles mises en application.

"Une meilleure vie". Voilà le concept sur lequel a insisté Jo Seong-Jin, CEO de LG Electronics, lors de sa keynote d’ouverture le 31 août 2018 à l’IFA de Berlin. Et de rappeler que LG, qui fête ses 60 ans cette année, a toujours misé sur l’innovation "par pour l’innovation elle-même mais [justement] pour offrir une meilleure vie".
 

Une stratégie IA basée sur 3 piliers

Dr. I.P Park, CTO de LG Electronics, détaille les grands points de la stratégie IA du groupe coréen lors de l'IFA 2018
 

Dans ce sens, Jo Seong-Jin s’est dit "très excité" par la stratégie IA du groupe. "Combiné à l’edge computing et au big data, de même qu’à la capacité de tirer parti de la meilleure connectivité de la 5G, l’IA va porter chaque domaine de nos vies dans une expérience connectée sans couture, a-t-il déclaré. Votre maison saura quel type de journée vous avez eue au bureau. Vous allez pouvoir piloter la maison depuis votre voiture. (…) C’est une toute nouvelle façon de vivre vos vies". "Ce n’est pas juste une amélioration de nos produits, cela apporte réellement un changement fondamental de ce qu’on fait et comment nous vivons nos vies", argue ensuite Dr. I.P Park, le CTO du groupe.

Au-delà du concept philosophique, donc, LG s’organise pour offrir cette nouvelle expérience utilisateur. "Notre stratégie IA se résume en trois mots : Evolve, Connect et Open, explique le CTO. Avec ces trois idées simples, nous commençons un nouveau chapitre dans le voyage de LG."
 

Du "learning machine" à l’"evolving machine"

Par "Evolve", Dr. I.P Park entend une intelligence artificielle qui évolue avec le temps et qui apprend continuellement. "Cette intelligence ne peut pas être construite dans des usines. Elle doit évoluer en accumulant les interactions avec les utilisateurs, exprime-t-il. Ce 'learning machine' doit être une 'evolving machine' (…) L’information va être meilleure, plus riche et plus profonde avec l’usage dans le temps". Et de citer l’exemple de la voiture qui "va comprendre quels sont vos besoins fondamentaux : LG ThinQ va aussi pouvoir ajuster automatiquement la musique, les sièges et même la température  pour les passagers (…) C’est pourquoi, vos produits doivent apprendre de vous."

Côté technologique, "pour l’instant, la plupart de l’IA est dans le cloud. Mais on veut aller plus loin et développer des algorithmes qui vont autoriser l’edge computing à supporter l’IA dans les appareils individuels (…) Pour ces grosses évolutions en matière de learning machine, on développe notre propre technologie de deep learning".
 

Pour cela, LG s’appuie sur ses 27 labos de recherche répartis sur tout le globe. Et continue d’investir. La preuve avec l’ouverture début août 2018 d’un Lab IA à Toronto au Canada pour renforcer DeepThinQ, sa plateforme IA dédiée aux smartphones, à la smart home et aux robots. Cette extension à son Lab de Santa Clara dans la Silicon Valley est développée en collaboration avec l’université de Toronto. D’une durée de 5 ans, ce partenariat de plusieurs millions de dollars dédié à l’intelligence artificielle vient renforcer les labs IA basés en Corée du Sud, en Inde et en Russie.


Et au-delà de cette collaboration avec les chercheurs, LG mise également sur les start-up, via des partenariats ou des investissements comme le rachat au premier semestre 2018 de Bossa Nova Robotics ou, en 2017, de quatre start-up coréennes spécialisées elles aussi dans la robotique, autre volet de la stratégie IA dans le domaine BtoB : Acryl Inc, SG Robotics, Robotics et Robostar.
 

Connecter tous les "touch point"… à la maison, mais pas seulement

 


Scénario démontrant les usages de la connectivité au quotidien

 

Deuxième pilier de la stratégie IA de LG : connect. "C’est la manière dont on intègre l’IA dans les divers portfolio des produits pour que vous puissiez profiter des bénéfices de l’IA dans tous les aspects de votre vie. A la maison, sur la route ou au bureau, n’importe où, n’importe quand et quel que soit ce que vous faites. Le challenge est d’identifier et de servir les 'touch point'", explique Dr IP Park.


Et de citer l’exemple de l’aspirateur Homebot, en Israël, qui a permis d’identifier un cambrioleur grâce à l’envoi de photos de l’intrus sur le smartphone de son propriétaire. Le robot a détecté le mouvement du cambrioleur et a pris les photos avec sa fonction de caméra de sécurité. Le propriétaire a pu contacter la police et en a ensuite informé le service client de LG. Une "anecdote" qui permet d’illustrer le potentiel de l’IoT et de l’IA. "Avec un seul appareil, on a déjà réussi à créer un potentiel infini", se félicite le CTO de LG. Sur son stand, la marque a ainsi mis en scène différents scénarios de smart home autour de trois thèmes : "Travel", "Gourmet" et "Style".

Mais au-delà de la maison, LG compte aussi se démarquer dans l’univers de la voiture. "La technologie 5G  va redéfinir ce que cela signifie d’être sur la route (…) Vous pouvez contrôler vos appareils et votre destination". Autre secteur de développement : le retail et les hôtels. "Avec l’IA, hôtels, magasins, bureaux vont pouvoir améliorer l’expérience utilisateur et améliorer la productivité". D’où le lancement des robots CLOi qui ont une nouvelle fois fait le show sur le stand du groupe. Et c’est sans compter l’industrie, avec la star du stand : l’exosquelette.

"L’idée est d’utiliser l’IA et le big data pour fournir cette expérience connectée sans couture", martèle le CTO. Et peu importe que ce soit uniquement avec des produits LG ou pas. Dans ce cadre, le groupe a signé un accord de collaboration avec Open Connectivity Foundation (OCF), qui regroupe déjà plus de 400 membres dont des concurrents comme Samsung, "pour combiner et accroître nos efforts" afin d’offrir "un langage commun entre différents produits et des flux sécurisés".
 

S’ouvrir à d’autres partenaires

 

Scénario illustrant le pilier "Open" et les possibilités offertes par l'IA et la connexion à des partenaires extérieurs à LG


Ce qui amène au troisième pilier : Open.  "Notre philosophie et de fournir la meilleur expérience IA, qu’elle provienne de nous-mêmes ou de solutions externes. C’est pourquoi on travaille avec des acteurs internationaux comme Google, Amazon, Yandex, Alibaba…, de même qu’avec beaucoup d’acteurs locaux et de start-up", explique Dr I.P. Park.

Le CTO a notamment mis en avant WebOs, le système d’exploitation pour les produits intelligents que le groupe a décidé récemment de passer en open source. Montres connectés, robots, automobile, informations display… Toutes les produits peuvent faire remonter leurs datas pour proposer de nouveaux services et fonctionnalités comme la reconnaissance vocale, la météo, le shopping, la musique...  "WebOs inclut notre propre technologie IA, mais il fonctionne aussi avec Google Assistant et Amazon Alexa…"

LG a ainsi intégré Google Assistant à sa plateforme AI ThinQ, ce qui lui permet d’élargir la commande vocale pour ses téléviseurs à sept nouveaux marchés (Autriche, Canada, France, Allemagne, Corée du Sud, Espagne et Royaume-Uni) en plus des Etats-Unis, et ce dès le quatrième trimestre 2018, ainsi qu’à sa solution de pressing, le Styler ThinQ.
 

Autre exemple, fin 2017, le groupe a signé un partenariat avec Here, le spécialiste de la géolocalisation, pour créer une plateforme pour les voitures autonomes, qui combine la technologie de LG avec les données cartographiques et les services de localisation de Here. Un partenariat de géolocalisation qui peut aller plus loin que l’univers de l’automobile… Et Dr I.P. Park de conclure : "A travers la plateforme ouverte, la connectivité ouverte et les partenariats ouverts, on va pouvoir dépasser nos propres limites". A suivre !

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale