iFarm lève 4 millions de dollars pour sa solution de ferme urbaine verticale et automatisée

iFarm développe une solution de cultures sur étagères qui permet notamment de rapprocher la production des consommateurs et automatise la gestion de la pousse des plants. Cette start-up basée à Helsinki vient de lever 4 millions de dollars.

Partager
iFarm lève 4 millions de dollars pour sa solution de ferme urbaine verticale et automatisée

iFarm a annoncé jeudi 20 août avoir levé 4 millions de dollars pour sa solution innovante de ferme verticale, qui permet de faire pousser un maximum de légumes et de baies dans un espace restreint. Une levée de fonds menée par son investisseur historique Gagarin Capital et à laquelle ont aussi contribué Matrix Capital, Impulse VC, IMI.VC et quelques business angels.

Des cultures sur étagères
La start-up basée à Helsinki en Finlande a conçu une ferme sur étagères qui peut être implantée en milieu urbain : entrepôts vides, magasins d'usine, sous-sol des centres de distribution... Cela permet de rapprocher la culture des fruits et légumes des consommateurs. Il est possible d'y cultiver plusieurs variétés de plants sur différents supports superposés les uns sur les autres.

iFarm complète cette installation avec une plateforme qui regroupe des technologies de vision par ordinateur et de machine learning ainsi que de très nombreuses données collectées auprès des milliers de plants de son réseau. Ce système permet d'automatiser la détection du poids, des écarts de croissance et des pathologies éventuelles afin d'ajuster les paramètres de température et d'humidité et de donner des indications au personnel.


iFarm promet "une production respectueuse de l'environnement avec une empreinte carbone nulle en raison d'un temps de transport réduit, le non épuisement des ressources du sol, et des économies d'eau", affirme Max Chizhov, cofondateur et CEO of iFarm.

1 million de m² en 2026
iFarm va utiliser cet apport financier pour poursuivre le développement de sa plateforme iFarm Growtune et notamment pour améliorer l'automatisation de ses lignes de production afin de réduire le coût de la main d'œuvre nécessaire. La jeune pousse souhaite aussi quadrupler le nombre de plants proposé et ajouter fraise, tomate cerise, poivrons doux et radis.

Les finlandais assurent avoir une cinquantaine de projets en cours en Europe et au Moyen-Orient pour l'année 2020. L'un de ces projets doit voir le jour en Finlande d'ici la fin de l'année. Cette ferme verticale a été financée via une campagne de financement participatif et pourrait devenir la vitrine de sa technologie, et éventuellement lui permettre de séduire plus de clients.

Pour l'instant, iFarm dispose de 11 fermes en activité en Finlande, Suisse, au Royaume-Uni, aux Pays-Bas, en Andorre, en Russie et au Kazakhstan. Un début pour la jeune pousse qui espère exploiter un million de mètres carrés de fermes verticales dans le monde d'ici 2026.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS