Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Ignite 2015 : Microsoft veut faire de Windows 10 le symbole de sa transformation

Avec un nouveau modèle de développement et de vente, le futur système d’exploitation de Microsoft, Windows 10, illustre la transformation de l’éditeur de Redmond. Le groupe en attend beaucoup pour conforter son virage vers le cloud et les services.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Ignite 2015 : Microsoft veut faire de Windows 10 le symbole de sa transformation
Ignite 2015 : Microsoft veut faire de Windows 10 le symbole de sa transformation © Julien Bonnet

"Windows 10 n’est pas juste une nouvelle version de Windows, c’est une nouvelle façon de livrer Windows sous la forme de service", a martelé Satya Nadella, lors de sa keynote d’ouverture d’Ignite, la première édition de son événement dédié aux entreprises qui se tient à Chicago du 4 au 8 mai 2015.

La nouvelle mouture du système d’exploitation de Microsoft se veut en rupture avec les anciennes versions de Windows tant dans le modèle de développement que dans la façon de le livrer aux clients. Il sera proposé, non pas comme un produit comme c’était le cas pour les versions précédentes, mais comme un service cloud accessibles aux entreprises sur abonnement comme n’importe quel autre service cloud. Ce modèle de vente a été annoncé en décembre 2014. "Il rencontre un vif succès auprès des clients", affirme Stella Chernyak, directrice de Windows pour entreprises. Mais pas question de forcer la main aux clients. "Ils auront le choix entre le modèle classique de licence et le nouveau modèle de service sur abonnement."

Peu importe le modèle choisi. Le système reste piloté dans son évolution et son contrôle via le cloud de Microsoft. Windows 10 sera commercialisé en juin 2015. Il s’enrichira ensuite de nouvelles fonctionnalités apportées au fil de l’eau. "Nous visons deux ou trois mises à jour par an pour les fonctionnalités et des mises à jour plus fréquentes en matière de sécurité, explique Stella Chernyak. Nous sommes guidés en cela par deux obsessions : faciliter la gestion du système et améliorer la sécurité."

Les organisations, qui opteront pour les versions Pro et Entreprise de Windows 10, disposeront gratuitement du service "Windows 10 update for business", annoncé lors d’Ignite, pour les aider à gérer les mises à jour. "La beauté de ce service cloud est de laisser aux entreprises la liberté de choisir les groupes à mettre à jour en priorité et de garder ainsi le contrôle sur l’évolution du système", estime Stella Chernyak.

WINDOWS 10 EN ABONNEMENT

Pour améliorer le système, Microsoft mise sur les retours d’utilisateurs. Grâce au modèle cloud, l’éditeur sait comment il fonctionne réellement, les problèmes qu’il pose, les fonctionnalités les plus utilisées et ainsi de suite. Autant d’informations utiles à son optimisation. "Toutes les données de retour, nous les collectons après accord du client", assure la responsable de Microsoft.

Ce modèle incrémental d’évolution de Windows 10 constitue une grande révolution pour Microsoft. Il rend le système plus simple à prendre en charge en entreprise, tout en faisant bénéficier l’utilisation d’un logiciel en permanence à jour. Jusqu’ici, il fallait attendre deux ou trois ans pour accéder à une nouvelle version de Windows. Microsoft sortira-t-il une prochaine version, sorte de Windows 11 ? En théorie, il n’a plus besoin de le faire. Mais Stella Chernyak ne le confirme pas.

Windows 10 intègre Cortana, un assistant vocal capable de comprendre les requêtes vocales de l’utilisateur et de chercher la réponse dans une base de données. L’objectif étant d’améliorer la productivité des utilisateurs, une préoccupation chère à Satya Nadella.

Ce système symbolise la transformation de Microsoft vers un modèle plus agile, plus transparent et plus proche des clients. Microsoft en attend beaucoup pour conforter son virage vers les services et le cloud. Satya Nadella a fixé un objectif ambitieux : déployer Windows 10 sur un milliard de dispositifs d’ici 2018.

Ridha Loukil, à Chicago

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

1 commentaire

chamic
05/05/2015 11h43 - chamic

Suis un particulier avec une connexion ADSL a 512, comme partout a la campagne alors les délires de Microsoft ne sont pas du tout mes attentes, XP pro sp3 est encore pour moi le mieux, peu gourmand en ressources(RAM 512) largement suffisant pour un usage de tout les jours et simple d’emploi il n'a rien fait de mieux pour l'instant, a part doper son compte en banque au détriment du consommateur avide de nouveauté

Répondre au commentaire | Signaler un abus

 
media