Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Ikea acquiert la start-up Geomagical Labs, spécialiste de la réalité augmentée

Vu ailleurs Ikea annonce l’acquisition de la start-up Geomagical Labs, spécialisée dans la capture d'environnements en 3D. Elle a conçu une solution de réalité augmentée capable de recréer une pièce, puis d'en enlever les meubles existants et d'y essayer des meubles virtuels. Une technologie idéale pour le géant suédois, qui cherche à accélérer l’adoption de la réalité augmentée dans le parcours d’achat.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Ikea acquiert la start-up Geomagical Labs, spécialiste de la réalité augmentée
Ikea acquiert la start-up Geomagical Labs, spécialiste de la réalité augmentée © Ikea

Ikea a annoncé jeudi 2 avril 2020 son acquisition de Geomagical Labs, une start-up américaine spécialisée dans la capture d'environnements en 3D et leur modification en réalité augmentée. L’opération, dont le montant n’a pas été dévoilé, a été menée via Ingka Group, une société appartenant à son fondateur. En s’emparant de la jeune pousse, le géant suédois veut accélérer l’adoption de la réalité augmentée dans le parcours d’achat.

UN COUP D’ACCÉLÉRATEUR

La solution développée par Geomagical Labs consiste pour le client à prendre capturer son intérieur à l’aide de la caméra de son smartphone. Un rendu 3D est généré, puis les meubles présents dans la pièce sont retirés et peuvent être remplacés par d'autres meubles virtuels. Cela permet à l’utilisateur d'essayer virtuellement de nouveaux meubles et d'avoir un aperçu de ce à quoi ressemblerait sa pièce avec ces nouveaux produits. Cet outil sera rapidement intégré au site web et aux diverses applications du géant suédois de l’ameublement.

Ikea dispose déjà de solutions de réalité augmentée, mais elles sont technologiquement moins avancées que celle de Geomagical Labs. Cette acquisition constitue donc un coup d’accélérateur dans sa stratégie en la matière, et il faut dire que la période s’y prête, alors que le confinement de la population a été décrété dans de nombreux pays et que les clients ne peuvent plus se rendre en magasin.

"L’utilisateur peut jouer avec son environnement et rapidement percevoir comment un objet s’intégrerait dans une pièce", a pointé à TechCrunch Barbara Martin Coppola, directrice de la transformation numérique chez Ikea, précisant que son entreprise a décidé d’acquérir la start-up car sa technologie était "exceptionnellement aboutie". Le Suédois a précisé que la fonctionnalité sera gratuite et qu’il ne compte pas la proposer en licence à des sociétés tierces.

IKEA VA POURSUIVRE sa logique d'ACQUISITIONS

Selon TechCrunch, Geomagical Labs était courtisée par plusieurs entreprises ces derniers mois. Le secteur de la vision par ordinateur est très en demande, et des géants comme Facebook, Google et Apple ne cessent de racheter des jeunes pousses à la pointe. Nos confrères croient savoir que la start-up a retenu Ikea plutôt qu’une autre entreprise technologique afin que sa solution "voit bien le jour" – plutôt que d'être dissoute dans une organisation beaucoup plus large.

"Ikea a investi 200 millions de dollars pour l’acquisition de 23 sociétés à date, à la fois dans le but d’apporter une contribution au secteur et de réaliser sa vision à long terme. La société veut amplifier cette politique à l’avenir", a indiqué Barbara Martin Coppola. Pour rappel, le géant de l’ameublement s’était notamment offert la plate-forme TaskRabbit en 2017. Cette dernière permet aux travailleurs indépendants de proposer des services de bricolage à la demande.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media