Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Ikea donne (enfin) un coup d'accélérateur à ses solutions de smart home

Lancé en 2012, le projet Ikea Home Smart semble enfin prendre son envol. Le géant suédois du meuble en kit a annoncé vendredi 16 août la création d’une entité commerciale dédiée.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Ikea donne (enfin) un coup d'accélérateur à ses solutions de smart home
Ikea donne (enfin) un coup d'accélérateur à ses solutions de smart home © Ikea

Ikea Home Smart est désormais une entité à part entière. Lancée au sein d'Ikea of Sweden, cette nouvelle business unit, dont la création a été annoncée le 16 août 2016, formalise le projet Ikea Home Smart lancé en 2012 et incarne la volonté du géant suédois d’accélérer sur l'offre smart home. "Nous souhaitons continuer à offrir des produits destinés à améliorer la vie quotidienne au plus grand nombre, explique Björn Block, qui prend les rênes d’Ikea Home Smart. Pour cela, nous devons explorer l’ensemble des produits et solutions allant au-delà de l’ameublement conventionnel".

 

Ikea a ainsi pris une "décision stratégique d'investir encore plus dans le domaine de la maison intelligente en incorporant des technologies numériques dans ses produits et solutions", poursuit le communiqué. Responsable de bout en bout de la chaîne dédiée à la maison intelligente, cette nouvelle unité commerciale a vocation à travailler avec l’ensemble des départements du groupe. Plus concrètement, ses équipes piloteront "la transformation numérique de la gamme Ikea, améliorant et transformant les entités existantes et développant de nouvelles activités".

 

partenariats avec des spécialistes de la maison connectée

Ikea Home Smart concrétise les efforts du retailer en matière de domotique, des chargeurs et accessoires sans fil à l'éclairage intelligent et plus récemment aux enceintes connectées, à l’instar de la collaboration avec Sonos et la gamme Symfonisk. En juin dernier, Ikea annonçait s’allier avec la start-up américaine Ori, spécialisée dans les meubles robotisés. Lancée en 2017, la gamme d’éclairages connectés Trådfri a récemment changé de nom pour Ikea Home smart app. Parmi les prochains grands lancements, les stores intelligents, dont la commercialisation a timidement débuté en Europe et disponibles aux Etats-Unis à partir d'octobre.

 

Les partenariats avec des spécialistes de la maison intelligence font partie intégrante de la réussite de ce projet, dans la mesure où d’autres spécialistes de l’ameublement se sont de leurs côtés alliés à la fois avec des leaders du secteur et des distributeurs. C’est le cas en France de Leroy Merlin, qui au-delà du nombre de marques partenaires (une vingtaine parmi lesquelles Legrand, Somfy ou Sauter) a commercialisé Enki, son écosystème maison, en partenariat avec Boulanger et Auchan Retail. A l’échelle internationale, il s’agit également de suivre les pas des géants comme Amazon, Apple et Google qui ont axé leurs solutions sur la commande vocale via leurs assistants personnels respectifs. Certaines références sont par ailleurs compatibles avec Alexa, HomeKit ou Google Assistant.

 

Les ventes d’objets connectés devraient atteindre, selon IDC, 830 millions d’appareils en 2019 et doubler pour atteindre 1,6 milliard en 2023. L’IoT n’est pas le seul domaine technologique dans lequel le spécialiste du meuble en kit met de grands espoirs. Ikea accélère également en e-commerce, canal où la société accuse également un certain retard, notamment en termes de commerce mobile.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media