ImCheck Therapeutics lève 96 millions d'euros pour ses candidats médicaments contre le cancer

Levée de fonds record dans le secteur des biotech. La start-up ImCheck Therapeutics, qui fait partie du FT120, a réuni 96 millions d'euros auprès de nombreux investisseurs pour continuer les essais cliniques de son anticorps ICT01 visant à traiter le cancer. 

Partager
ImCheck Therapeutics lève 96 millions d'euros pour ses candidats médicaments contre le cancer

La start-up ImCheck Therapeutics, basée à Marseille, annonce ce 14 juin une levée de fonds de 96 millions d'euros. Cette opération inclut un tour de table de série C de 80 millions d'euros codirigé par Earlybird et Andera Partners et la conversion de la dernière branche de série B en actions de série C pour 16 millions d'euros. Invus et le Leukemia & Lymphoma Society Therapy Acceleration Program ont rejoint le tour de table.

Les investisseurs existants, dont le Growth Opportunity Fund de l’actionnaire fondateur d’ImCheck Kurma Partners, Eurazeo, Gimv, EQT Life Sciences (anciennement LSP), Boehringer Ingelheim Venture Fund, Pfizer Ventures, Bpifrance, via les fonds InnoBio 2 et Large Venture, Wellington Partners, Agent Capital Pureos Bioventures, et Alexandria Venture, y ont également participé.

Une levée record

Il s'agit du tour de table privé le plus important réalisé à ce jour en France pour une biotech à visée thérapeutique, d'après ImCheck Therapeutics. Son objectif est de concevoir et de développer des anticorps d'immunothérapie dans le cadre de la lutte contre le cancer. Pour rappel, l'immunothérapie a révolutionné la prise en charge de cette maladie. Contrairement à la radiothérapie et à la chimiothérapie, elle ne cible pas directement les cellules cancéreuses mais collabore avec le système immunitaire afin de les éliminer.

Plus précisément, cette jeune pousse travaille sur les anticorps monoclonaux. Ce sont des anticorps – des molécules naturellement produites par le système immunitaire lorsqu'il est exposé à un danger – fabriqués pour traiter des maladies spécifiques en laboratoire. ImCheck Therapeutics a développé l'anticorps ICT01 qui doit activer les lymphocytes T Gamma-delta, une sous-population de lymphocytes. Ils sont capables de détecter puis de tuer les cellules cancéreuses.

Continuer les essais cliniques

La société souhaite allouer les fonds reçus à la phase d'expansion de l'essai clinique "EVICTION" qui teste l'anticorps ICT01 dans de nombreuses tumeurs solides (multiplication anormale de cellules dans des organes 'solides' comme le sein) et hématologiques (cancer développé à partir de cellules du sang). Ils permettront également de terminer les essais randomisés évaluant l'efficacité de l'anticorps en combinaison avec un anti-PD-1 (un anticorps monoclonal). Des recrutements aux opérations cliniques et aux affaires réglementaires, en Europe et aux Etats-Unis, sont également prévus.

ImCheck Therapeutics est l'une des rares start-up à avoir intégré le classement FT120.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS